Vendredi 5 juin 2020 | Dernière mise à jour 20:26

FRANCE Jérôme Jarre, 24 ans, «nouvelle star du web»

Le web s'enflamme pour ce jeune Français et ses fans, les «Jerhomies», se comptent par millions. Une mini-biographie s'impose.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Proclamé «nouvelle star du web» par les médias français, Jérôme Jarre intrigue. Encore inconnu du grand public, ce jeune Français de 24 ans qui compte 8 millions de followers sur l'application Vine était l'invité du Grand Journal de Canal + ce lundi 17 novembre au soir. Des centaines de «Jerhomies», ses fans (majoritairement des jeunes filles de 14 à 20 ans), avaient fait le déplacement pour l'apercevoir.

Le hashtag #JEROMEDansLGJ arrivait lundi soir en tête des tendances dans l'hexagone sur Twitter, alors que le grand public se demande encore... Mais qui est donc Jérôme Jarre?

Incarnation de la «positive-attitude»

Les médias français dressent le portrait d'un jeune homme aux cheveux blonds impeccables, «sourire bright» et yeux bleus rieurs, incarnation de la «positive-attitude»... un peu d'air frais sur un pays qui se débat avec sa sinistrose.

Lors d'une petite vidéo de présentation (en anglais et avec un fort accent français qui ne peut qu'ajouter à sa popularité outre-atlantique - voir ci-dessus), Jérôme décrit son enfance en France, élevé par une mère célibataire, et son adolescence difficile.

Il décide à 19 ans de repartir à zéro et de chercher le sens de la vie... en Chine - selon ses propos, il a laissé tomber une école de commerce pour partir à l'aventure, mais des médias affirment que ce voyage en Chine était en fait un stage au sein d'une école de commerce.

Une philosophie qui parle aux jeunes

«C’est [en Chine] que j’ai rencontré un autre voyageur, Chris Carmichael. Chris m’a appris l’anglais et surtout, une façon complètement différente de penser : 'Imagine, Jérôme, que tu as 99 ans et que tu es sur ton lit de mort. Tout à coup tu as la chance de revenir à ce moment présent. Qu’est-ce que tu ferais ?' Cette phrase a tout changé pour moi. J’ai réalisé que la vie doit être vécue complètement, et que l’on doit sortir de sa zone de confort en se donnant des défis tous les jours.»

Une philosophie que les Inrocks jugent au croisement de «Michael Vendetta et Jean-Claude Van Damme». Mais qui parle aux jeunes.

Il commence à s'amuser sur Vine à cette époque et finit par devenir, selon ses propres mots, un «obsédé» de l'application quand il arrive aux Etats-Unis. Ses petits sketches vidéo de 6 secondes postés sur l'application au fil de ses voyages rencontrent un succès quasi-immédiat auprès des Américains.

Le self-made man par excellence

C'est à New York qu'il devient une star, alors que la majeure partie des Français ignorent encore son nom. Il raconte avoir vécu, SDF, dans les rues de New York avec 400 euros en poche. Il met souvent en scène des actes de tendresse dans la rue, des petites blagues potaches qui sans être franchement hilarantes font sourire les spectateurs - Bingo.

Il peut désormais compter sur 8 millions de followers sur Vine pour faire circuler ses sketches. La popularité paie: pour faire des mini-vidéos lors d'événements VIP, il est rémunéré 25'000 dollars par Vine, 35'000 dollars par Snapchat.

Ici, avec Pharell Williams:

Il a cependant refusé un contrat proposé par une agence de pub new-yorkaise qui lui offrait 1 million de dollars (voir vidéo ci-dessus), et a claqué la porte pour mieux faire son come-back en France.

«Il garde et entretient ainsi l’image d’un électron libre qui, aux yeux de son public, ne cède pas aux appels du marketing» résume Rue 89. De quoi séduire l'Europe après avoir forcé le respect aux Etats-Unis.

Créé: 17.11.2014, 22h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.