Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:02

Vidéo Rob Lowe: «Austin Powers» a été créé grâce à mes imitations»

Star d’une nouvelle série comique britannique, «Wild Bill», l'acteur américain peut se targuer d'avoir une filmographie impressionnante. Il partage ses souvenirs dans notre séquence «Le petit oiseau va sortir».

Vidéo: FTV Monte-Carlo. Montage: Laura Juliano. Interview: Laurent Flückiger

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À 55 ans, Rob Lowe est toujours au top, physiquement et artistiquement. Membre du Brat Pack, cette génération d'acteurs apparus dans les années 1980, comme notamment Emilio Estevez, Demi Moore, Matt Dillon ou Tom Cruise, il est la vedette d’une nouvelle série comique britannique. «Wild Bill» est basée sur le choc des cultures. Rob Lowe y incarne un policier américain, Bill Hixon, nommé chef de la police à Boston, qui est en réalité une petite ville portuaire située dans le comté de Lincolnshire, en Grande-Bretagne. Autrement dit: un trou perdu.

À l'occasion de son passage au Festival de la Télévision de Monte-Carlo, nous lui avons proposé de commenter une partie de sa filmographie impressionnante. Rob Lowe se remémore ses souvenirs dans «Outsiders» (1983), «Wayne's World» (1992), «Austin Powers 2» (1999) et les séries «À la Maison-Blanche» (1999) et «Code Black» (2015).

Créé: 15.08.2019, 11h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.