Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 18:10

TV Séries: quelles nouveautés regarder en février?

Des infirmières, des chasseurs de nazis, une disquaire, un baron et un banquier se côtoient dans le programme du mois le plus court de l'année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Février est, de tous les mois, le plus court et le moins courtois», dit un dicton. On vous aura prévenus.

«H24» (3 février, TF1)

Le pitch: Entre patients, médecins et vie privée, les 4 infirmières de «H24» relèvent tous les jours de nouveaux défis au sein des urgences chirurgicales de l’hôpital Fleming. Gabrielle, Sofia, Florence et Tiphaine, 4 femmes d’exception qui cachent chacune un secret, une blessure et des rêves…

Notre avis: Les séries médicales ont de nouveau la cote et TF1 ne veut pas rater le coche. Elle a adapté un format finlandais («Syke») avec un casting 100% féminin: Anne Parillaud, Frédérique Bel, Barbara Cabrita et Florence Coste. La chaîne ne prend pas beaucoup de risques, chez nos amis nordiques, «Syke» vient d'entamer sa 7e saison

«INTERROGATION» (6 février, CBS All Access)

Le pitch: A partir d'une histoire vraie de plus de trente ans – celle d'un jeune homme qui a été accusé et reconnu coupable du meurtre brutal de sa mère – la série s'articule autour de la reconstitution des interrogatoires faits par la police après la découverte du cadavre.

Notre avis: Voilà une série faite pour les téléspectateurs qui aiment jouer au détective. Chacun des dix épisodes est structuré autour d’une interrogation inspirée directement par les vrais dossiers de la police. De plus, ils peuvent être regardés dans n'importe quel ordre que l'on veut, l’objectif étant de briser le récit linéaire habituel et de laisser le spectateur tirer ses propres conclusions.

«MYTHIC QUEST: RAVEN'S BANQUET» (7 février, Apple TV+)

Le pitch: Immersion dans les coulisses d'un studio chargé du développement d'un jeu vidéo. L'équipe créative dirigée par Ian Grimm s'apprête à lancer la première extension majeure pour un de ses jeux les plus populaires.

Notre avis: Les talents derrière la comédie «Philadelphia» ainsi que Danny DeVito sont aux commandes de cette série de 9x30 minutes produite en partenariat avec Ubisoft. Les orphelins de «Silicon Valley» devraient y trouver de quoi avoir envie d'appuyer sur «start».

«LOCKE & KEY» (7 févier, Netflix)

Le pitch: Après le meurtre de leur père dans d’étranges circonstances, les frères et sœurs Locke emménagent avec leur mère à Keyhouse, leur maison ancestrale, où ils découvrent des clés magiques potentiellement liées à la mort de leur père. Alors que les enfants Locke explorent les pouvoirs uniques de ces clés, un mystérieux démon s'éveille et ne reculera devant rien pour les leur voler.

Notre avis: Il y a du Stephen King derrière cette série. Son sang, même. «Locke & Key» est en effet l’adaptation des romans graphiques du même nom écrits par Joe Hill, le fils du maître de l'horreur, et dessinés par Gabriel Rodriguez. Si les BD sont sombres, cette production de Carlton Cuse («Lost») et Meredith Averill («The Haunting of Hill House») est plus grand public.

«HIGH FIDELITY» (14 février, Hulu)

Le pitch: Une disquaire amatrice de vinyles et de culture pop trouve la force d'affronter son quotidien et sa vie sentimentale chaotique grâce à la musique.

Notre avis: Après l'adaptation au cinéma en 2000, le livre culte de Nick Hornby devient une série. Avec un changement majeur: le personnage principal n'est plus un homme mais une femme, jouée par Zoë Kravitz. Une manière rafraîchissante d'éviter le bête remake.

«HUNTERS» (21 février, Prime)

Le pitch: En 1977 à New York, une bande de chasseurs de nazis découvrent que des centaines de hauts dignitaires du régime déchu vivent incognito parmi eux et complotent pour instaurer un IVe Reich aux États-Unis. L’équipe hétéroclite de Hunters se lance alors dans une sanglante quête visant à faire traduire ces criminels en justice et à contrecarrer leur projet de génocide.

Notre avis: On a hâte de découvrir Al Pacino à la tête des chasseurs, même si la bande-annonce nous fait craindre une série tape-à-l'oeil et bien caricaturale.

«MIRAGE» (17 février, France 2)

Le pitch: Quinze ans après avoir perdu Gabriel, le père de son fils, dans le tsunami qui ravagea la Thaïlande en 2004, Claire, récemment installée à Abu Dhabi, croit le reconnaître au cours d’une soirée. Elle part à sa recherche dans cette ville inconnue et mystérieuse. C’est sous le feu des balles qu’elle retrouve Gabriel, faux mort et vrai agent secret. Brutalement, la vie de Claire bascule dans le monde clandestin de l’espionnage...

Notre avis: France, Canada, Allemagne, Grande-Bretagne, ce sont les pays derrière «Mirage». Plusieurs groupes audiovisuels publics ont en effet décidé de s'associer pour financer des projets susceptibles de contrer des concurrents tels que Netflix. Ici, Marie-Josée Croze, Prix d'interprétation féminine à Cannes en 2003 pour «Les Invasions barbares», et Clive Standen, acteur de «Vikings», se partagent l'affiche. Et si ça fonctionnait?

«I'M NOT OKAY WITH THIS» (26 février, Netflix)

Le pitch: Les tribulations d'une adolescente qui doit faire face à ses relations avec ses camarades de lycée. Elle doit composer aussi avec sa famille quelque peu étrange et appréhender la découverte de sa sexualité. Parallèlement, elle va découvrir les pouvoirs résidant au plus profond d'elle.

Notre avis: Quand les producteurs de «Stranger Things» rencontrent le réalisateur de «The End Of The F***ing World», ça titille forcément notre curiosité.

Et aussi:

«BARON NOIR» - saison 3 (10 février, Canal+)

Après avoir si longtemps œuvré dans l’ombre, Philippe Rickwaert, le Baron Noir interprété par Kad Merad, se présente aux prochaines élections présidentielles.

«QUARTIER DES BANQUES» - saison 2 (20 février, RTS1)

Six nouveaux épisodes réalisés par Fulvio Bernasconi avec pour toile de fond la filière des diamants de sang.

«BETTER CALL SAUL» - saison 5 (24 février, Netflix)

Notre avocat préféré nous donne rendez-vous pour l’avant-dernière saison de la série.

«CHERNOBYL» (24 février, RTS1)

Séance de rattrapage pour ceux qui n'auraient pas encore vu la minisérie HBO primée à maintes reprises aux Emmy Awards et aux Golden Globes en 2019. Les cinq épisodes lèvent le voile sur la dramatique explosion d’un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine le 26 avril 1986 et la gestion de la crise.

«ALTERED CARBON» - SAISON 2 (27 février, Netflix)

Exit Joel Kinnaman, c’est Anthony Mackie (le Faucon dans «Avengers») qui se glisse dans l’enveloppe du tueur surentraîné Takeshi Kovacs.

Laurent Flückiger

Créé: 03.02.2020, 06h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.