Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:41

TV Séries: quelles nouveautés regarder en mai?

George Clooney, Renée Zellweger, une princesse espagnole, une catastrophe nucléaire et l'union invraisemblable entre un ange et un démon composent ce joli mois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Mai sans rose rend l'âme morose», dit un dicton. Et mai sans série rend l'âme grise, on vous l'assure! Par ici le programme des nouveautés.

«EDEN» (2 mai, Arte, et actuellement sur RTS Play)

Le pitch: Sur une plage grecque, des touristes profitent de leurs vacances quand un canot pneumatique vient s’échouer. Une cinquantaine de réfugiés débarquent et fendent la foule médusée, avant de prendre la fuite. Cet événement va bouleverser les destins d’une galerie de personnages diversement impliqués.

Notre avis: Un regard croisé franco-allemand – une première en matière de coproduction pour Arte! – sur nos sociétés porté par le réalisateur Dominik Moll («Harry, un ami qui vous veut du bien») avec notamment Sylvie Testud et des acteurs qui pour certains sont eux-mêmes réfugiés. Présentée à Séries Mania, «Eden» a convaincu par sa volonté d'authenticité.

«DEAD TO ME» (3 mai, Netflix)

Le pitch: Une amitié se noue entre une veuve inconsolable et une femme libre d'esprit qui dissimule un grand secret.

Notre avis: Christina Applegate (la veuve) donne la réplique à Linda Cardellini (la femme au lourd secret) dans une comédie à l'humour noir produite notamment par Will Ferrell. Pourquoi pas.

«THE SPANISH PRINCESS» (5 mai, Starz)

Le pitch: L'histoire du mariage de Catherine d'Aragon avec Arthur Tudor au début du XVIe siècle. Leur union symbolisait l'alliance entre deux monarchies: l'Angleterre et l'Espagne.

Notre avis: Après «The White Queen» et «The White Princess», la chaîne Starz continue de porter à l’écran les romans historiques de Philippa Gregory consacrés aux Plantagenêt-Tudor. Le récit favorise le point de vue féminin et présente de superbes costumes mais s'adresse avant tout aux fans de l'auteure britannique.

«CHERNOBYL» (6 mai, HBO)

Le pitch: Le 26 avril 1986, la centrale nucléaire de Tchernobyl en URSS explose. La série revient en cinq parties sur la pire catastrophe causée par l'homme et sur ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l'Europe du drame.

Notre avis: Il n'y a guère que la chaîne HBO en qui on peut avoir confiance pour s'attaquer à un tel sujet. La minisérie devrait décrire les souffrances atroces subies par les habitants peuplant la région de Tchernobyl et s’intéresser aux efforts du scientifique Valery Legassov pour déterminer les causes de la catastrophe. Les grésillements du compteur Geiger tout au long de la bande-annonce font déjà froid dans le dos.

«CATCH-22» (23 mai, Canal+)

Le pitch: Durant la Seconde Guerre mondiale, dans une base militaire américaine sur une île italienne, le Colonel Cathcart n'hésite pas à faire pression sur ses hommes et à augmenter le nombre de missions pour décrocher sa promotion en tant que général. Le jeune John Yossarian simule la folie pour quitter l’armée. Ses efforts sont bloqués par Catch-22, une règle bureaucratique ridicule.

Notre avis: Pour la plate-forme de streaming Hulu, George Clooney est à la production, à la réalisation et même à l'écran – vingt après son apparition dans la dernière saison d'«Urgences»! Il propose une vision tragicomique de l'armée avec un soupçon de «M.A.S.H.» et une bande-son jazzy. Kyle Chandler et Hugh Laurie sont aussi à l'affiche, tandis que le jeune bombardier Yossarian est joué par Christopher Abbot. La grande classe!

«WHAT/IF» (24 mai, Netflix)

Le pitch: Un couple de jeunes mariés sans argent accepte une mystérieuse proposition moralement douteuse faite par une bienfaitrice (campée par Renée Zellweger).

Notre avis: Espérons qu'avec Renée Zellweger Netflix n'a pas cherché à faire juste du name dropping comme l'a plate-forme vient de le faire avec Uma Thurman dans «Chambers». Mais comme «What/If» est une série anthologique il y a peu de chance de la retrouver dans une saison supplémentaire.

«GOOD OMENS» (31 mai, Amazon Prime)

Le pitch: La fin du monde approche et un ange et un démon sont forcés de former une alliance improbable pour l'arrêter. Mais ils ont perdu un garçon de 11 ans qui n'est autre que l'Antéchrist. Avec l'aide d'autres anges, notre duo invraisemblable doit le retrouver avant les quatre cavaliers de l'Apocalypse.

Notre avis: Adaptée du roman de Terry Pratchett et Neil Gaiman «De bons présages», cette minisérie est la nouveauté que l'on attend le plus ce mois. David Tennant est le «méchant» Crowley, Michael Sheen le «bon» Aziraphale, tandis que Jon Hamm est l'ange Gabriel. Ça promet d'être totalement barré!

«DANS LEUR REGARD» (31 mai, Netflix)

Le pitch: L'histoire vraie de cinq adolescents de couleur accusés de viol alors qu'ils étaient en réalité innocents.

Notre avis: Une minisérie choc sur les tristement célèbres «Cinq de Central Park». En 1989, Antron McCray, Kevin Richardson, Yusef Salaam, Raymond Santana et Korey Wise sont accusés à tort du viol d’une joggeuse à Central Park. Ils seront condamnés à de lourdes peines de prison. «Dans leur regard» s'étale sur vingt-cinq ans. À la réalisation, Ava DuVernay («Selma»), à la production, Oprah Winfrey. À regarder!

Créé: 30.04.2019, 09h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.