Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 10:25

TV Séries: quelles nouveautés regarder en mai?

Du jazz, de la science-fiction, Steve Carell et Janelle Monáe composent le programme de ce mois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En mai, fais ce qui te plaît. Oui, ça, c'était avant le (semi-)confinement. Si la situation se «normalise» petit à petit, il vaut mieux rester chez soi encore la majorité du temps. Et ça tombe bien: les plate-formes de streaming font des ajouts tout à fait intéressants à leur catalogue.

«HOLLYWOOD» (1er mai, Netflix)

Le pitch: Ryan Murphy signe une lettre d'amour à la mecque du cinéma américain dans les années 1940.

Notre avis: Après «The Politician», le très prolifique Ryan Murphy dévoile son 2e projet issu de son deal avec Netflix. On aura grand plaisir à retrouver quelques habitués du producteur – Darren Criss, Jim Parsons et David Corenswet –, qui font partie d'un groupe d'acteurs et de cinéastes en herbe prêt à tout pour percer.

«UPLOAD» (1er mai, Amazon Prime Video)

Le pitch: Dans un futur où les humains sont capables de «s'uploader» dans la vie après la mort, Nathan, décédé prématurément, est accueilli dans sa version du paradis par une certaine Nora. Il va lui falloir s'adapter...

Notre avis: Le créateur de «The Office» US et «Parks and Recreation», Greg Daniels, sort deux comédies en mai: une dans l'espace pour Netflix (voir plus bas) et une de SF pour Prime, qui mise toujours plus sur le genre. «Upload» n'est pas sans rappeler «The Good Place» et promet de nous faire saliver autant que de nous frustrer.

«TRYING» (1er mai, Apple TV+)

Le pitch: Jason et Nikki aimeraient être parents afin d'être pleinement heureux mais ils ne parviennent pas à avoir un bébé...

Notre avis: Pour sa première production britannique, Apple se tourne vers le couple et l'adoption, deux thèmes que «Trying» tente de traiter avec humour et sarcasme. Mais la série n'est pas aussi drôle qu'elle voudrait l'être.

«THE EDDY» (8 mai, Netflix)

Le pitch: Elliot Udo, un New-Yorkais qui a connu son heure de gloire, dirige The Eddy, un petit club de jazz au cœur d'un Paris vivant et métissé d'aujourd'hui. Tandis qu'il se démène pour sauver son club et que son passé resurgit, Elliot découvre que son associé est peut-être impliqué dans des affaires douteuses.

Notre avis: «The Eddy» est la première minisérie du réalisateur oscarisé Damien Chazelle («Whiplash», «La La Land») et d’Alan Poul, et donc forcément musicale. Un groupe de jazz a été créé pour l'occasion, et Glen Ballard, compositeur aux 6 Grammys, a écrit et formé les comédiens à devenir de véritables musiciens et inversement. Un sacré boulot auquel ont dû se frotter Andre Holland («The Knick») mais aussi le couple Tahar Rahim et Leïla Bekthi.

«SOLAR OPPOSITES» (8 mai, Hulu)

Le pitch: Une famille extraterrestre venue d'un monde meilleur débarque sur Terre et doit survivre dans l'Amérique profonde.

Notre avis: «Solar Opposites» n'est proposée sur aucune plate-forme ou chaîne en Suisse, mais on avait envie d'en parler, car derrière il y a Justin Roiland, cocréateur de «Rick et Morty»! Au vu des personnages Jesse, Korvo, Terry, Yumyulack et The Pupa on reconnaît d'ailleurs bien les pupilles si caractéristiques de l'inventeur et son petit-fils. Deux saisons ont d'ores et déjà été commandées.

«SNOWPIERCER» (dès le 17 mai, TNT, puis dès le 25 mai, Netflix)

Le pitch: Un prisonnier tente de survivre dans un train lancé à toute vitesse, alors que le monde connaît une nouvelle ère glaciaire.

Notre avis: On a tellement aimé la BD de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette et le film du réalisateur Bong Joon-Ho (2013) avec Chris Evans à l'affiche qu'on veut bien se replonger dans ce monde post-apocalyptique. Jennifer Connelly joue une passagère de première classe qui est également la voix du train tandis que Daveed Diggs incarne un prisonnier. Au moins deux saisons sont déjà prévues.

«SPACE FORCE» (29 mai, Netflix)

Le pitch: Le 18 juin 2018, le gouvernement fédéral américain annonce la création d'une 6e Division au sein des forces armées. L'objectif de cette nouvelle section: défendre les satellites contre des attaques et exécuter diverses missions liées aux opérations spatiales... plus ou moins.

Notre avis: Greg Davis, créateur de «The Office» US et «Parks and Recreation», retrouve Steve Carell, dans une comédie. Il semble que la paire se paie ici la tête de Donald Trump. Le président américain avait en effet annoncé en juin 2018 la mise en place d’une force spatiale. John Malkovich et Lisa Kudrow apparaîtront aussi dans la série.

Et aussi:

«BODYGUARD» (dès le 7 mai, RTS1)

Si vous n'avez pas vu cette série de la BBC sur Netflix (elle y est depuis octobre 2018, une paie), c'est le moment ou jamais. Malgré des incohérences, cette histoire de David Budd, collé responsable de la sécurité de la secrétaire d'Etat à l'intérieur, alors qu'il méprise profondément sa politique, nous a tenu en haleine, en particulier le premier épisode. A noter que, depuis sa diffusion, tout le monde s'arrache Richard Madden.

«DEAD TO ME» - saison 2 (8 mai, Netflix)

Bonne surprise dans les comédies de 2019, «Dead To Me» remet la paire Christina Applegate-Linda Cardellini sur le devant de la scène avec un nouveau cadavre sur les bras. Espérons que, maintenant qu'elles sont de mèche, la dynamique ne s'essouffle pas.

«I KNOW THIS MUCH IS TRUE» (10 mai, HBO, et 11 mai, OCS)

Initialement prévue le 27 avril, la série offre deux Mark Ruffalo pour le prix d'un (lire la description dans notre présentation des nouveautés d'avril).

«HOMECOMING» - saison 2 (22 mai, Amazon Prime Video)

«New Mystery» («un nouveau mystère»), dit la bande-annonce. En effet, la saison 2 ne garde plus beaucoup de choses de la saison 1, à part son univers, qui tourne autour du Geist Group. Exit Julia Roberts, c'est la chanteuse Janelle Monáe qui tient le rôle principal. Son personnage se réveille amnésique au beau milieu d'un lac...

DISNEY LES MAKING-OF: «THE MANDALORIAN» (4 mai, Disney+)

Le 4 mai, c'est le «Star Wars Day» («May the fourth be with you»). Aussi Disney+ sort un making-of de «The Mandalorian». Ce documentaire en 8 parties s’intéresse aux différentes facettes de la série et intègre des interviews, des séquences inédites ainsi que des tables rondes avec les acteurs. Par ailleurs, après sept saisons, «The Clone Wars», s’achèvera lundi. Le chapitre final de la saga Skywalker, «Star Wars: L’Ascension Skywalker», sera également disponible dès le 4 mai, en streaming.

Laurent Flückiger

Créé: 01.05.2020, 16h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.