Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:00

Thierry Ardisson «Je suis vénal, j'aime l'argent»

L'animateur de «Salut les Terriens!» a dévoilé son salaire et expliqué que s'il faisait de la télé, c'était pour gagner de l'argent.

Thierry Ardisson anime «Salut les Terriens!» et «Les Terriens du dimanche» sur C8.

Thierry Ardisson anime «Salut les Terriens!» et «Les Terriens du dimanche» sur C8. Image: C8

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thierry Ardisson a le mérite d'être honnête. L'homme en noir, comme on le surnomme, a déclaré dans une interview au «Journal du Dimanche» que si on le voyait beaucoup sur le petit écran «au détriment d'activités plus nobles», c'est pour une question financière. «Je suis vénal, j'aime l'argent», a-t-il dit.

Il faut dire que l'animateur et producteur gagne plutôt bien sa vie. Il a déclaré à l'hebdomadaire qu'il touchait entre 15'000 et 20'000 euros par mois. De quoi voir l'avenir avec sérénité pour celui qui assure qu'«être vieux c'est chiant, mais être vieux et pauvre, c'est pire».

A 69 ans, Thierry Ardisson commence à songer à la retraite, ou du moins à ne plus apparaître à la télévision. Il a pour projet de partir s'installer en Normandie pour produire des films et écrire des livres d'histoire, rapporte le «JDD». Interrogée par la publication, l'épouse de l'animateur a du mal à y croire. Selon la journaliste Audrey Crespo-Mara, son mari a trop besoin de lumière pour réussir à rester dans l'ombre en tant que producteur. (Le Matin)

Créé: 16.04.2018, 21h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.