Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Télé Ils exigent que Netflix retire une série... qu'elle ne diffuse pas

Des chrétiens américains ont envoyé à la compagnie une pétition exigeant l'arrêt de «Good Omens», jugée satanique. Sauf qu'elle passe sur Amazon.

Dans «Good Omens», Michael Sheen joue un ange et David Tennant un démon, alliés pour éviter l'Armageddon.

Dans «Good Omens», Michael Sheen joue un ange et David Tennant un démon, alliés pour éviter l'Armageddon. Image: Amazon Prime

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans «Good Omens » («De bons présages»), un ange et un démon qui travaillent côte à côte depuis l'aube de l'humanité décident, à notre époque, de conjuguer leurs efforts pour empêcher l'Armageddon, signe de la fin des temps. Et ceci contre l'avis de Dieu et du diable. Adaptée par l'auteur Neil Gaiman, qui avait écrit le roman en 1990 avec le regretté Terry Pratchett, cette série humoristique fait la part belle à la fantaisie et à l'imagination. Mais elle n'a pas l'air plaire à tout le monde.

Horreur: Dieu a une voix de femme

Des membres de «Retour à l'ordre», émanation de la Fondation américaine pour une civilisation chrétienne, ont lancé une pétition pour demander que cette série soit retirée des écrans. Ils lui reprochent beaucoup de choses: de banaliser le satanisme, que les cavaliers de l'Apocalypse soient décrits comme une bande de motards, que l'Antéchrist soit représenté comme un enfant normal doté de pouvoirs, que des religieuses adorent Satan et, peut-être pire que tout, que Dieu ait une voix de femme (celle de l'actrice oscarisée Frances McDormand, en l'occurrence). Face à une telle hérésie, les 20 000 signataires de la pétition ne peuvent que vouer «Good Omens» aux feux de l'enfer.

Ils ont donc fait parvenir leur missive à Netflix pour que le diffuseur de vidéos à la demande excommunie la série de son catalogue, raconte le «Guardian». Sauf que, et cela montre bien à quel point ils ne l'ont pas regardée mais n'ont agi que par ouï dire, elle n'est pas sur le catalogue de Netflix. C'est Amazon Prime qui la diffuse depuis le 31 mai. Une bourde qui a ravi Neil Gaman: «J'adore cela. C'est trop beau! Ne leur dites pas la vérité» a-t-il écrit sur Twitter. Autant dire que, lui, est aux anges.

Créé: 20.06.2019, 18h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.