Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 19:23

Original Vous voulez voir votre film? Pédalez!

A Toulouse, une association propose aux spectateurs de pédaler sur un vélo dynamo, afin d'alimenter des projections de documentaires. A tester aujourd'hui et mercredi.

Un bon coup de pédale est exigé, pour voir les films proposés par la Maison du Vélo de Toulouse (F).

Un bon coup de pédale est exigé, pour voir les films proposés par la Maison du Vélo de Toulouse (F). Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pédaler pour voir un film? C'est l'idée de la Maison du Vélo de Toulouse (F). Aujourd'hui et mercredi, l'association propose des projections «à la force du mollet».

Les spectateurs pourront ainsi assister à deux films documentaires consacrés à la petite reine. Pour peu que les mollets des personnes qui se colleront au pédalier tiennent le coup, évidemment.

Car le vélo générateur d'électricité qui servira à alimenter le projecteur impose un effort particulier: «L’exercice est plus difficile que sur un vélo ordinaire, il faut déployer davantage d’énergie et c’est un bon message», précise Alice Pavillet, responsable du pôle culture de Toulouse.

C'est l'association Cinécyclo qui a conçu l'engin original à découvrir - en action - à l'Astronef.

La promo de l'association

(Le Matin)

Créé: 06.11.2018, 17h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.