Vendredi 18 octobre 2019 | Dernière mise à jour 01:50

USA Voulez-vous un job de rêve sur une île près de San Francisco?

Bien rémunéré, ce travail de gardien suscite de nombreuses candidatures. Mais attention, la tâche ne sera pas simple. On vous explique pourquoi.

Le phare de l’île d’East Brother a été construit en 1874.

Le phare de l’île d’East Brother a été construit en 1874. Image: Wikipedia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voilà qui a tout du job de rêve, à première vue: gardien du phare de l’île d’East Brother, dans la baie de San Francisco. A dire vrai, c'est d'un couple de gardiens dont les lieux ont besoin. Salaire annuel? 130 000 dollars pour les deux employés. Une jolie somme qui a toutefois une explication.

Car le job en question ne consistera pas à du simple gardiennage. Il faudra également tenir le bed & breakfast situé sur l'île. Un établissement qui a permis de sauver les infrastructures vouées à la démolition. «Les nouveaux venus devront faire tourner l’auberge de cinq chambres, servir le petit-déjeuner et le dîner, transporter les clients en bateau, mais aussi s’occuper de toutes les autres tâches qui vont du ménage à la cuisine», explique la société East Brother Light Station qui gère les lieux depuis 1980.

Autant dire que les deux nouvelles recrues devront être de fins cordons bleus. Et de bons navigateurs, aussi. En effet, il leur est demandé de posséder un permis de piloter les bateaux commerciaux des garde-côtes. De quoi limiter les candidatures qui, pourtant, sont nombreuses, selon East Brother Light Station.

Créé: 08.01.2019, 12h51


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.