Dimanche 24 juin 2018 | Dernière mise à jour 10:07

Insolite La vulve à l'honneur sur Instagram

Artistes et militantes mettent en scène des représentations d'organes génitaux féminins sous le nom de «Vulvart». Morceaux choisis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lorsque la pièce «Les Monologues du vagin» fut lancée à Broadway en 1996, le mot était encore un peu tabou: Vagin.

Depuis, la pièce de théâtre qui a été traduite, jouée et son texte édité dans une cinquantaine de langues, a certainement aidé à ouvrir la voie aux artistes et militantes qui revendiquent aujourd'hui de pouvoir utiliser «vagin», «vulve», ou encore «clitoris» comme les mots qu'ils sont, c'est-à-dire: normaux.

De cette avancée dans l'émancipation des femmes est né un mouvement qui fleurit sur Instagram: le «Vulvart».

On aime l'idée de faire de la vulve un gâteau, un collier, un crochet ou encore un tableau, car le corps des femmes est beau et une source d'inspiration intemporelle.

Vive le #vulvart (Le Matin)

Créé: 12.06.2018, 20h58


Sondage

Serbie-Suisse: La célébration de l'aigle de Xhaka et Shaqiri vous a-t-elle choqué?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Powered by wingit

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.