Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 18:10

Jeu vidéo La Xbox One se débarrasse de son boulet Kinect

Le capteur de sons et de mouvements de la nouvelle console de Microsoft redevient l’accessoire qu’il aurait toujours dû être.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une année après sa présentation en grande pompe et plus de cinq mois après sa sortie officielle en Europe, la Xbox One n’en finit pas de payer les erreurs tactiques qui ont déjà contraint Microsoft à changer plusieurs fois son fusil d’épaule. Dernier revirement en date: la firme de Redmond vient d’annoncer que Kinect – un capteur audio-vidéo sophistiqué compris avec la console Xbox One – deviendra dès juin prochain un accessoire optionnel. Cette dissociation aura pour première conséquence une baisse du prix de vente de la console qui sera aligné sur celui de la PlayStation 4 de Sony (400 euros / 500 francs suisses). Pour les territoires européens sur lesquels la console n’est pas encore officiellement sortie (dont la Suisse et la Belgique), la Xbox One se retrouvera donc grosso modo à armes égales avec la PS4 en septembre prochain.

Dans un communiqué publié mardi soir, Microsoft explique que cette nouvelle mesure (et les quelques autres annoncées simultanément) marque une exceptionnelle capacité de rester à l’écoute de ses utilisateurs. Si ce n’est pas faux – Microsoft a effectivement réagi rapidement et, souvent, de manière appropriée aux remarques critiques venues notamment de la communauté des gamers –, c’est néanmoins présenter le verre à moitié plein. Car depuis le show du salon E3 2013 en juin dernier, le géant américain n’a eu de cesse d’éteindre les incendies qu’il avait lui-même allumé.

Autant de vestes retournées

Positionnement en tant que hub multimédia au cœur du salon? Le prochain show sera centré sur le jeu; promis, juré. Obligation de maintenir la console reliée au réseau en quasi permanence? Cet «avantage» vécu comme une contrainte a été très vite corrigé tant la réaction allergique des gamers a été violente. Le coûteux accessoire Kinect promu en tant qu’élément indispensable de «L’expérience Xbox»? Le voilà redevenu l’accessoire qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être. Et il y a eu d'autres couacs ainsi corrigés.

Pendant ce temps, Sony a eu largement le temps de capitaliser sur l’inconstance de son rival en faisant exactement ce que Microsoft voulait faire… Mais dans l’ordre, donc sans froisser les sensibilités les plus conservatrices. Résultat des courses, malgré la pénurie actuelle de nouveaux jeux, la PS4 mène la course dans tous les pays dans lesquels les deux nouvelles consoles sont en compétition, même ceux qui étaient traditionnellement acquis à la cause Xbox. Et si les deux constructeurs peuvent se vanter d’un lancement plutôt très réussi (en comparaison avec les lancements précédents), la Xbox One reste handicapée par un déficit d’image qui sera difficile à combler.

Prochain épisode à l’E3 2014. C’est en juin prochain.

Créé: 15.05.2014, 12h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.