Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 19:25

Interview Yann Marguet: «Il va falloir avoir le cœur bien accroché»

Avec «Exister, définition», le Vaudois de 34 ans se produira à Morges-sous-Rire l'année prochaine. Un moment de «déconnade» qui s'annonce «piquant».

L'humoriste se lance en 2019 avec son premier spectacle.
Vidéo: Tournage et montage: Laura Juliano / Interview Fabio Dell'Anna

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a un mois, Yann Marguet avait pris de court les fans des «Orties» en annonçant la fin du rendez-vous hebdomadaire sur Couleur 3. «J'ai besoin de tester d'autres choses», avait-il expliqué. Quelques larmes et semaines plus tard, le voici à nouveau sur le devant de la scène en annonçant son spectacle: «Exister, définition».

L'humoriste de 34 ans a prévu 16 représentations qui affichent déjà complet: «Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais deux minutes après le début de la vente, (ndlr: mardi 4 décembre) des personnes m'écrivaient pour dire qu'elles n'arrivaient plus à commander de billets. J'ai vérifié et ça naviguait entre le rouge et l'orange. C'est fou!» Il nous a précisés qu'il a quand même eu un peu de stress le jour de l'ouverture de la billetterie: «Je me suis retrouvé à rafraîchir la page du site plusieurs fois (rires)

«C'est surtout un peu flippant»

Que les admirateurs du barbu au bonnet trop court se rassurent. Une date supplémentaire a été ajoutée au festival Morges-sous-Rire, à 21h30 le 20 juin prochain et une tournée romande est en préparation. «Je ne réalise pas encore car ce n'est pas vraiment mon métier de faire de la scène. J'apprécie de voir l'engouement des gens et c'est surtout un peu flippant», a-t-il confié

Il faut s'attendre à quoi avec ce show? «Je dirais au ton des «Orties», sans pour autant s'écharper à étaler une chronique de 6 minutes en 1 heure 15. Il faudra savoir rire de soi et avoir le cœur bien accroché. J'aimerais surtout qu'on réfléchisse à la question: «On vient d'où? Et qu'est-ce qu'on a fait durant ses 4,5 milliards de planète Terre et quelques millions d'humanité?»»

Six mois de travail et toujours en écriture

Cela fait pas mal de temps qu'il pense à un spectacle, mais il ne travaille dessus que depuis 6 mois. Son ancienne chronique lui a donné plusieurs idées et il attendait le bon moment pour se lancer. «Durant deux ans et demi, on a évoqué des sujets sur les gens, l'humanité... On a parlé de comment on est toujours ridicule face à l'infiniment grand. C'est quand même incroyable de se dire qu'il y a 13,5 milliards d'années le Big Bang a eu lieu et aujourd'hui on se retrouve à s'engueuler pour une partie de Jass (rires)

Pour réaliser son show, il s'est entouré de son ami et mentor Frédéric Recrosio. «Je l’admire depuis très longtemps et lorsque je faisais ma chronique «La prise chère» sur Rouge FM, il m'avait adressé plusieurs messages d’encouragement. Il a un sens de la mise en scène.» Un domaine que l'humoriste ne néglige pas, car il ne veut pas se contenter d'un stand-up classique où l'on retrouve «un tabouret, un micro et un verre d'eau». Rendez-vous au printemps 2019 pour le résultat qui s'annonce «piquant».

Découvrez la programmation de Morges-sous-Rire et achetez vos billets sur www.morges-sous-rire.ch.

Découvrez également la programmation de Maxi-Rires Festival et achetez vos billets sur www.maxi-rires.ch

(Le Matin)

Créé: 06.12.2018, 17h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.