Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 03:54

BD Un Zep «pour grands» à la rentrée

Délaissant un temps «Titeuf», Zep sera en septembre le premier auteur publié par une nouvelle maison d'édition, avec un album au titre emblématique «Une histoire d'hommes».

Zep.

Zep. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet de la maison d'édition Rue de Sèvres s'articule autour de trois axes, la bande dessinée ado-adultes, tout public et jeunesse, auxquels s'ajouteront quelques livres illustrés. La nouvelle maison publiera à terme 50 titres au maximum par an.

Pour réaliser «Une histoire d'hommes», Zep, 45 ans, a inauguré un nouveau style graphique réaliste et épuré, très différent des simplifications, tics et mise en scène du dessin comique. «Je voulais également que l'intrigue se dévoile peu à peu, comme un puzzle dont les pièces, assemblées une à une, finissent par révéler le motif», explique l'auteur, dont l'album sortira le 11 septembre.

Cette histoire en demi-teintes parle de personnages cassés, réveillés par le passé. Quatre copains rockers attendent la gloire dans les années 90. Un seul devient une star, Sandro. Les autres rangent leurs rêves au placard. Dix-huit ans plus tard, Sandro les invite dans son magnifique manoir anglais. Mais les retrouvailles ont un goût amer... (afp/nxp)

Créé: 26.06.2013, 08h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.