Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:14

Épidémie Un champignon décime les bananes

La maladie de Panama ravage les plantations de Cavendish autour du globe, menaçant la survie de 400 millions de personnes.

Certains pays, comme ici dans le nord de l’Etat australien du Queensland, ont mis en quarantaine les plantations contaminées.

Certains pays, comme ici dans le nord de l’Etat australien du Queensland, ont mis en quarantaine les plantations contaminées. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La banane Cavendish, la seule variété présente dans les supermarchés européens est menacée par un champignon, le Fusarium oxysporum f. sp. cubense, qui a déjà détruit plus de 100 000 hectares de plantations (l’équivalent de la moitié de la superficie de l’île Maurice) dans de nombreux pays autour du globe.

Identifiée à Taïwan en 1994, l’épidémie a emporté quelques années plus tard les exploitations de Cavendish en Malaisie et en Indonésie. La Chine, l’Australie, les Philippines (l’un des plus importants producteurs et exportateurs) et, depuis 2013, la Jordanie, la Pakistan, le Liban, le Mozambique ou encore Oman sont aussi touchés.

Il s’agit de savoir quand l’Afrique de l’Ouest, les Caraïbes et l’Amérique du Sud le seront à leur tour, alors que ces deux dernières régions concentrent 55% des exportations de bananes.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Créé: 27.02.2016, 22h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.