Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:05

Chine 12 tonnes d'écailles de pangolin saisies: un record

La douane a réalisé cette prise dans un port de l'est de la Chine. Elle provient d'environ 20 000 à 30 000 pangolins.

Les écailles de pangolin étaient cachées dans des sacs remplis de charbon.

Les écailles de pangolin étaient cachées dans des sacs remplis de charbon. Image: Twitter / Chinanews.com

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les douanes chinoises ont confisqué près de 12 tonnes d'écailles de pangolin de contrebande, selon un média d'Etat, soit la plus grosse saisie de parties de ce petit animal jamais réalisée en Chine.

Menacé de disparition, le pangolin est le mammifère plus braconné au monde, avec environ un million de spécimens capturés ces 10 dernières années dans les forêts d'Asie et d'Afrique. Cette chasse illégale est alimentée par une demande accrue pour sa viande et des parties de son corps.

La dernière saisie d'écailles en Chine a été effectuée en juillet dans un port de la ville de Shenzhen (sud). Elles provenaient d'environ 20 000 à 30 000 pangolins, a indiqué mercredi le journal d'Etat China Daily. Il s'agit «de la plus grosse saisie jamais effectuée par les agents aux frontières», souligne le quotidien de langue anglaise.

Deux suspects ont été arrêtés. Ils avaient utilisé de faux noms lors de l'expédition de la marchandise, a indiqué un média d'Etat, qui cite les douanes. Ils avaient placé des sacs remplis de charbon dans la cargaison afin de dissimuler quelque 250 sachets bourrés d'écailles de pangolin, selon la même source.

Les autorités ont également découvert des transactions d'un montant total de 5 millions de yuans (640 000 euros) entre les suspects, qui ont pris le même vol depuis un pays africain non précisé.

Protégé depuis 2016

Le pangolin, qui est doté d'une langue plus longue que son corps, se nourrit de fourmis et de termites. Il est protégé depuis septembre 2016 par la Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées (Cites), dont la Chine est signataire. Dans certaines régions du pays asiatique, il est prisé de jeunes mères pour ses présumés effets bénéfiques sur la montée de lait, ainsi que pour ses écailles, ingrédient de la pharmacopée traditionnelle.

Manger ou vendre des espèces menacées est passible de 10 ans de prison en Chine. En septembre, l'acteur Jackie Chan est apparu dans une vidéo réalisée en collaboration avec une organisation chinoise de défense de la faune sauvage: la star du cinéma d'action y appelle ses compatriotes à dire «non» à la consommation, l'utilisation et l'achat de produits à base de pangolin. (afp/nxp)

Créé: 30.11.2017, 08h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.