Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 16:26

Indonésie 191'000 personnes ont besoin d'aide aux Célèbes

Le tsunami destructeur qui a suivi le séisme en Indonésie est à l'origine d'une crise humanitaire.

Galerie photo

Un séisme, un tsunami puis un volcan frappent l'Indonésie

Un séisme, un tsunami puis un volcan frappent l'Indonésie Quelque 2000 personnes ont trouvé la mort en Indonésie suite au séisme et au tsunami qui ont frappé l'île des Célèbes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des volontaires ont commencé lundi à enterrer dans une vaste fosse commune des corps de victimes du séisme suivi d'un tsunami qui a dévasté l'île indonésienne des Célèbes. Le gouvernement a lancé un appel à l'aide internationale devant l'ampleur des besoins.

Cette catastrophe a fait au moins 844 morts, et 48'000 déplacés, selon un dernier bilan annoncé lundi par le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho.

Quelque 191'000 personnes ont besoin d'aide humanitaire urgente en Indonésie, a estimé lundi le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (UNOCHA). 46'000 enfants et 14'000 personnes âgées, les populations les plus vulnérables qui résident souvent loin des centres urbains où le gouvernement concentre ses efforts, ont besoin d'aide, détaille le bureau dans son évaluation.

Tout manque

Quatre jours après le séisme d'une magnitude de 7,5 suivi d'un tsunami qui a frappé la côte ouest des Célèbes vendredi et dévasté la ville de Palu, les habitants manquent de tout: nourriture, eau potable, carburant ou médicaments. Les réseaux électriques et de télécommunications ont été très endommagés et les sauveteurs manquent d'équipements pour rechercher les survivants dans les décombres.

Le président indonésien Joko Widodo a autorisé l'aide internationale d'urgence alors que des dizaines d'agences humanitaires et d'organisations non gouvernementales se sont dites prêtes à contribuer. Mais elles ont beaucoup de difficultés à faire parvenir de l'aide sur place alors que des routes sont coupées et les aéroports endommagés.

(afp/nxp)

Créé: 01.10.2018, 14h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.