Samedi 17 novembre 2018 | Dernière mise à jour 22:47

Slovaquie Arrêtée pour avoir diffusé pendant 16 ans «La Traviata»

Chaque jour, elle passait le même extrait de l'opéra de Verdi, rendant fous ses voisins. Refusant d'éteindre sa musique, elle a fini au violon.

La maison d'où était diffusé l'aria de Verdi a été surnommée par ses voisins «L'opéra».

La maison d'où était diffusé l'aria de Verdi a été surnommée par ses voisins «L'opéra». Image: Paraméter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est par mesure de rétorsion qu'une habitante de Sturovo, dans le sud de la Slovaquie, s'est mise à diffuser il y a 16 ans, via des hauts-parleurs externes de sa maison, un aria extrait de «La Traviata». Elle protestait ainsi contre les aboiements incessants du chien de l'un de ses voisins. Manœuvre payante puisque les aboiements ont cessé, sans que l'on sache si c'est parce que le voisin avait fini par déménager ou pour une autre raison.

Sauf que cette femme semble y avoir pris goût et a continué à diffuser toute la journée ce même morceau de quatre minutes, interprété par le ténor espagnol Placido Domingo. Ceci jusqu'en mai 2015, lorsque le maire a édicté un arrêté municipal interdisant tout tapage, même musical, visant explicitement la fan de Verdi. Miracle pour les oreilles du voisinage, les hauts-parleurs de la maison qu'ils surnommaient «L'opéra» se sont tus.

Fausse joie, car la mélomane encombrante préparait des démarches pour faire casser l'arrêté. Et une fois la procédure lancée, deux ans plus tard, elle a immédiatement rebranché ses hauts-parleurs. Déboutée plusieurs fois, elle est allée jusqu'à la cour suprême qui lui a également donné tort. Sommée d'arrêter, elle a fait mine de ne rien entendre (c'était bien la seule). Selon le site Paraméter, la police est venue l'arrêter ce lundi 6 août et l'a placée en détention provisoire. Elle risque de six mois à trois ans de prison.

(Le Matin)

Créé: 10.08.2018, 18h03

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.