Samedi 16 novembre 2019 | Dernière mise à jour 23:16

Justice Banque de France incendiée: il va en prison

L'artiste russe Piotr Pavlenski a été condamné jeudi à un an de prison ferme pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France.

Piotr Pavlenski et sa femme à Paris en janvier 2017.

Piotr Pavlenski et sa femme à Paris en janvier 2017. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un artiste contestataire russe a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France dans la capitale française. L'homme, qui a déjà passé onze mois en préventive, avait obtenu l'asile politique en mai 2017.

Piotr Pavlenski comparaissait, avec son ex-compagne Oksana Chaliguina, pour «destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes». Tous deux avaient été arrêtés dans la nuit du 15 au 16 octobre 2017 devant une succursale de la Banque de France à Paris dont ils avaient incendié la façade.

Il s'agissait, selon eux, d'une performance artistique intitulée «éclairage». L'artiste entendait dénoncer la présence de la Banque de France sur la place de la Bastille, ce qui est, selon lui, «historiquement honteux».

Des précédents

Oksana Chaliguina a, elle, écopé de deux ans de prison, dont seize mois avec sursis. Les deux prévenus ont l'interdiction de détenir une arme pendant 5 ans. Ils devront en outre payer 18'678 euros à la banque centrale française au titre du préjudice matériel et 3000 euros au titre du préjudice moral. «Jamais!», a vivement réagi, en russe, Piotr Pavlenski.

L'artiste de 34 ans s'est fait connaître en défiant régulièrement les autorités russes: il a notamment arrosé d'essence et incendié les portes du siège de l'ex-KGB à Moscou. En 2012, il s'était cousu les lèvres en soutien aux Pussy Riot, un groupe de jeunes femmes condamnées en Russie à deux ans de camp pour avoir «profané» la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou au cours d'une «prière punk». (ats/nxp)

Créé: 11.01.2019, 01h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.