Vendredi 21 septembre 2018 | Dernière mise à jour 14:05

Présidentielle Brésil: Bolsonaro mène, Haddad décolle

Le candidat d'extrême droite consolide son avance au 1er tour de la présidentielle brésilienne. Fernando Haddad, substitut à Lula, décolle.

Haddad promet de réduire la violence

Fernando Haddad, candidat de gauche à la présidentielle brésilienne, a fait campagne vendredi dans la favela de la Rocinha, la plus grande de Rio de Janeiro, où il a annoncé des mesures pour réduire la violence et le chômage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro consolide son avance au 1er tour de la présidentielle d'octobre au Brésil et Fernando Haddad, substitut à gauche de l'ex-président Lula, décolle, selon un sondage publié vendredi soir.

M. Haddad, du Parti des travailleurs (PT), se retrouve à la 2e place ex aequo avec le candidat de centre gauche Ciro Gomes (PDT). Toutefois, dans quasiment tous les cas de figure étudiés par l'institut Datafolha, MM. Bolsonaro et Haddad seraient battus au 2e tour par les autres grands candidats. Sauf dans une configuration Bolsonarao-Haddad où le premier battrait le second dans un duel très serré.

Selon ce sondage réalisé ce jeudi et vendredi, M. Bolsonaro est crédité au premier tour de 26% des intentions de vote (contre 24% en début de semaine), loin devant MM. Haddad (13% contre 9%) et Gomes (13%, stable). Il souffre toutefois d'un taux de rejet très élevé, 44% des personnes interrogées assurant qu'elles ne voteraient jamais pour lui, contre 26% pour M. Haddad.

Evénement dramatique

Les deux premiers candidats ont progressé en raison d'événements ayant donné un tour dramatique à la campagne: M. Bolsonaro après avoir été poignardé lors d'un bain de foule le 6 septembre, et M. Haddad après la capitulation de Lula, emprisonné pour corruption, qui l'a adoubé mardi à sa place. La candidature de Luiz Inacio Lula da Silva a été invalidée par la justice alors qu'il était quasiment assuré d'être élu pour un 3e mandat.

Le sondage confirme que l'ex-gouverneur de Sao Paulo, Geraldo Alckmin (PSDB, centre droit), est en difficulté (9%) en dépit d'un temps de campagne à la télévision très supérieur à tous ses concurrents. De même l'écologiste Marina Silva, en 5e position, n'obtient que 8%.

Le sondage a une marge d'erreur de 2 points de pourcentage et a été réalisé auprès de 2820 personnes.

Le Brésil organise les 7 et 28 octobre son élection présidentielle la plus incertaine depuis des décennies. Les marchés sont fébriles et la devise, le réal, a perdu plus de 20% depuis le début de l'année, baissant particulièrement ces derniers jours. (afp/nxp)

Créé: 15.09.2018, 01h35

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.