Samedi 15 décembre 2018 | Dernière mise à jour 06:59

Sécurité CNN va faire planer des drones sur son public

Pour la première fois aux Etats-Unis, une dérogation a été accordée par les autorités pour faire survoler une foule par des drones.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La chaîne d'information américaine CNN a toujours un coup d'avance. Ayant rapidement décelé le potentiel des drones, elle n'a pas perdu de temps pour nouer des liens avec la FAA (Federal Aviation Administration). Elle avait été la première à avoir obtenu l'autorisation d'utiliser ces androïdes volants pour couvrir l'actualité. Aujourd'hui, elle est la première à recevoir une dérogation pour faire survoler son public lors d'événements.

Pour l'heure, la loi ne permet pas aux pilotes de drone de faire voler leurs machines au-dessus d'autres personnes, pour des raisons évidentes de sécurité.

Mais pour parvenir à ses fins, la chaîne s'est montrée tenace dans la négociation et a trouvé l'engin parfait qui réduit les risques de blessures en cas de chute. Elle s'est tournée ver le fabricant Vantage Robotics qui a conçu le Snap, un drone de très petite taille (35x23 centimètres) et qui ne pèse que 620 grammes. Léger et équipé de protections d'hélices et d'une caméra 4K, le petit robot volant a mis tout le monde d'accord. La FAA a fini par donner son feu vert. Ce qui constitue une première aux Etats-Unis.

Coup de maître pour la chaîne américaine qui va pouvoir s'offrir des images de choix lors de grands événement et à moindre coût. Car un Snap coûte 899 dollars. Toutefois, son petit gabarit lui impose une autonomie restreinte de 20 minutes et une capacité de voler à 45 mètres maximum au-dessus de la foule.

Selon CNN, cette dérogation ouvre des perspectives intéressantes à l'ensemble des opérateurs de drones commerciaux. (Le Matin)

Créé: 25.10.2017, 13h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.