Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 03:57

Décès de Stéphane Hessel «Il avait une curiosité vis-à-vis de la mort»

Darius Rochebin avait noué des liens d’amitiés avec l’auteur de «Indignez-vous !».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’annonce ne l’a pas surpris outre mesure, mais elle l’a beaucoup ému. Présentateur du 19h30 de la TSR et de «Pardonnez-moi», émission dans laquelle il avait reçu l’ancien résistant et son épouse, la star de la RTS gardera un souvenir très fort de Stéphane Hessel.

«Il était de 1917, comme mon père, et il s’était d’ailleurs montré très paternel avec moi. C’est quelqu’un qui m’a beaucoup touché». Car l’homme n’était pas attiré par la seule polémique, comme pourrait le laisser à croire la lecture de l’opuscule qui l’a fait connaître au grand public, «Indignez-vous!», mais se montrait intéressé par tous les domaines de l’existence: «Dans mon émission, il m’avait dit qu’il ressentait une gourmandise, une curiosité de la mort.»

Torturé par la Gestapo en 1944, déporté, et miraculé dans le cadre d’un accident de voiture, Stéphane Hessel avait un «sens de la survie» extraordinaire, se souvient Darius Rochebin. Reste qu’il devenait toujours plus difficile à joindre ces derniers mois, fait qui nourrissait quelques inquiétudes.

La «grosse fatigue» de Stéphane Hessel avait été révélée en avril dernier, et faisait suite aux nombreuses sollicitations qui avaient suivi sa découverte par le grand public.

«Ténacité, courage, et aveuglement »

Vice-président du PLR, Pierre Weiss ne gardera, pour sa part, pas un souvenir impérissable de l’ex-diplomate, ambassadeur et militant : «C’est quelqu’un qui a fait preuve de courage, de ténacité mais aussi d’aveuglement.» En cause, une « indignation monomaniaque» au sujet d’Israël, preuve d’une «rigueur intellectuelle insuffisante».

«Paix à son âme», soupire quand-même le politicien. (Le Matin)

Créé: 27.02.2013, 11h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.