Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 17:23

Crise au Venezuela Juan Guaido en Colombie pour voir Mike Pompeo

L'opposant vénézuélien doit rencontrer le chef de la diplomatie américaine en Colombie où il a réussi à se rendre malgré une interdiction de sortie du territoire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'opposant Juan Guaido, qu'une cinquantaine de pays reconnaissent en tant que président du Venezuela, s'est rendu dimanche en Colombie pour rencontrer le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

«Déjà en #Colombie», a annoncé Juan Guaido sur Twitter, remerciant le président colombien Ivan Duque pour son «soutien dans son combat». «Nous allons créer les conditions qui nous conduiront à la Liberté», a-t-il ajouté, exprimant l'espoir de rentrer au Venezuela «avec plein de bonnes nouvelles». Ivan Duque a indiqué, lui aussi sur Twitter, qu'il aurait une rencontre de travail avec Juan Guaido.

Juan Guaido s'entretiendra avec Mike Pompeo à Bogota, où le secrétaire d'État doit entamer lundi une tournée en Amérique latine et dans les Caraïbes, a déclaré le député vénézuélien d'opposition Stalin Gonzalez. Le parlementaire n'a pas précisé par quels moyens Juan Guaido, qui fait l'objet d'une interdiction de sortie du territoire, s'était rendu en Colombie.

Vers des élections libres

«Il est le dirigeant élu du Venezuela», «j'ai hâte de le rencontrer», a confirmé le chef de la diplomatie américaine aux journalistes qui l'accompagnent dans l'avion entre Berlin, où il a participé à une conférence internationale sur la Libye, et Bogota.

«Notre mission au Venezuela n'a pas changé. Nous sommes persuadés que les Vénézuéliens méritent un meilleur 2020 que ce qu'ils ont vécu en 2019. Maduro a été destructeur. Des millions de personnes ont dû fuir le pays pour le pays où je me rends, la Colombie», a déclaré Mike Pompeo.

«Notre mission est d'aboutir à des élections libres et justes pour que les Vénézuéliens puissent avoir un scrutin présidentiel représentatif, et qu'on puisse remettre sur pieds l'économie vénézuélienne», a-t-il ajouté.

Sans succès

Réélu le 5 janvier à la tête du Parlement monocaméral, la seule institution contrôlée par l'opposition au Venezuela, Juan Guaido tente, sans succès, depuis un an d'évincer le chef de l'État socialiste Nicolas Maduro, avec le soutien notamment de l'administration américaine de Donald Trump.

L'opposant continue de revendiquer la présidence par intérim de son pays, considérant Nicolas Maduro comme un «usurpateur». (ats/nxp)

Créé: 19.01.2020, 23h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.