Lundi 21 août 2017 | Dernière mise à jour 21:03

Tensions L'armée turque renforce son dispositif à la frontière syrienne

Des exercices militaires ont eu lieu à quelques dizaines de mètres de la frontière avec la Syrie. Le premier ministre turc a accusé Damas d'avoir «confié» plusieurs zones aux rebelles kurdes.

L'armée turque a mené mardi de nouvelles manoeuvres militaires à la frontière avec la Syrie.

L'armée turque a mené mardi de nouvelles manoeuvres militaires à la frontière avec la Syrie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'armée turque a mené mardi à Öncüpinar (province de Kilis) de nouvelles manoeuvres militaires. Ces exercices ont eu lieu à quelques dizaines de mètres de la frontière avec la Syrie, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Anatolie.

Ces manoeuvres, auxquelles ont participé des chars, des lanceurs de missiles et des unités d'infanterie mécanisée, consistaient en une simulation d'attaque visant à établir «les capacités de guerre» des forces armées turques, précise aussi l'agence.

L'armée turque a mené ces dernières semaines plusieurs exercices de ce genre dans des zones frontalières syriennes, où elle a déployé des batteries de missiles sol-air et des chars.

Damas en accusation

Ces manoeuvres sont intervenues dans un contexte de tension avec la Syrie, ex-allié de la Turquie. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé Damas d'avoir «confié» plusieurs zones du nord de la Syrie aux rebelles kurdes de Turquie pour nuire aux intérêts turcs et a menacé de les frapper.

La Turquie a renforcé son dispositif militaire à la frontière après qu'un avion de combat turc F-4 a été abattu par la Syrie le 22 juin au large de ses côtes. Elle a rompu avec la Syrie en raison de la répression de la révolte populaire dans ce pays et abrite sur son sol plus de 60'000 réfugiés syriens. (ats/nxp)

Créé: 14.08.2012, 14h23


Sondage

Pensez-vous qu'on vous met trop de pression au travail?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters