Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 22:57

Allemagne L'extrême droite rate sa première mairie

A Görlitz, en Saxe, le candidat de l'AfD, Sebastian Wippel, a été battu par Octavian Ursa, le candidat de la CDU de Merkel.

Sebastien Wippel, le candidat d'extrême droite, après avoir entendu les premières estimations.

Sebastien Wippel, le candidat d'extrême droite, après avoir entendu les premières estimations. Image: Keystone

Un Danois devient le premier étranger élu maire d'une grande ville

L'homme d'affaire danois Claus Ruhe Madsen est devenu dimanche le premier étranger à être élu maire d'une grande ville en Allemagne grâce à sa victoire aux élections municipales de Rostock (nord de l'Allemagne). M. Madsen, un indépendant, a recueilli 57% des voix au second tour de l'élection, battant Steffen Bockhahn du parti de gauche Die Linke (43%). Né à Copenhague, Claus Ruhe Madsen, 46 ans, vit en Allemagne depuis 1992 et s'est installé il y a une vingtaine d'années à Rostock, sur la mer Baltique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'extrême droite allemande a échoué dimanche à remporter sa première grande mairie, à Görlitz, en Saxe. Le scrutin était considéré comme une répétition générale avant des régionales clés en septembre.

Le candidat de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) Sebastian Wippel a obtenu lors de ce deuxième tour 44,9% des voix, derrière Octavian Ursa (55,1%). Ce dernier, représentant de la CDU de la chancelière allemande Angela Merkel, était soutenu par le reste de la classe politique pour faire barrage à la formation anti-migrants, qui ambitionnait de prendre la tête de cette ville de 55'000 habitants.

Pour l'une des figures du parti d'extrême droite, Alice Weidel, un tel score reste un «énorme succès», a-t-elle écrit sur twitter. Le secrétaire général de la CDU, Paul Ziemiak a, lui aussi, salué un «grand succès».

Elections à haut risque

Le scrutin de Görlitz a valeur de test avant une succession, après l'été, d'élections à haut risque dans plusieurs Länder de l'Est, dont la Saxe le 1er septembre, où l'extrême droite réalise ses meilleurs scores. Des sondages donnent l'AfD en tête, devant la CDU de Mme Merkel et ses alliés du SPD, un camouflet.

A Görlitz, le candidat de l'AfD, un ex-policier de 36 ans adepte d'arts martiaux, avait fini en tête du premier tour de l'élection municipale à la fin mai avec 36,4%. Son concurrent arrivé deuxième a pu compter sur le soutien des Verts, force montante en Allemagne. La candidate écologiste s'est en effet désistée et a appelé ses électeurs à voter pour «l'ouverture sur le monde» de cette ville séparée de la Pologne par la rivière Neisse. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2019, 00h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.