Jeudi 14 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:56

Grande-Bretagne La mort de Thatcher fêtée dans un quartier londonien

Au son de musique hip hop et de reggae, quelques centaines de personnes ont improvisé dans le quartier londonien populaire et multiethnique de Brixton une fête de rue pour dire «bon débarras».

Des affiches et des briques de lait pour célébrer la mort d'ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher dans Brixton, au sud Londres.

Des affiches et des briques de lait pour célébrer la mort d'ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher dans Brixton, au sud Londres. Image: Reuters

Galerie Photos

Margaret Thatcher, une vie de pouvoir en images

Margaret Thatcher, une vie de pouvoir en images En images, les moments marquants de la vie de la Dame de fer décédée le 8 avril 2013 à 87 ans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Clare Truscott, la cinquantaine, porte un béret brillant et une pancarte proclamant «Ding dong, la sorcière est morte». «Je suis là pour rappeler aux jeunes les dommages qu'elle a causés à la société. Je viens du nord où il n'y avait pas de travail. Où l'industrie a vite disparu et où sa politique a fait en sorte que ce soit encore plus rapide», explique-t-elle.

«Tous les hommes politiques recrachent sa rhétorique, même ceux du Labour, Tony Blair était une version allégée de Margaret Thatcher», juge-t-elle encore. Non loin, un homme brandit un panneau avec les gros titres de la presse en 1990 annonçant la démission de Margaret Thatcher.

Réjouissances

D'autres portent des cartons indiquant «Réjouissez-vous, Thatcher est morte», quelques-uns dansent. «Bon débarras», est-il inscrit à la craie sur le trottoir, sur la place principale de ce quartier du sud de Londres, théâtre d'émeutes à deux reprises dans les années 1980.

«Nous sommes ici pour célébrer sa mort», lance Carole Roper, une aide familiale quinquagénaire venue du nord de Londres. Entre deux gorgées de bière, elle poursuit: «Je ne pense pas que ce soit une démarche vindicative, ce n'est pas tellement la mort de Thatcher dont il s'agit mais ce qu'elle a fait, la politique qu'elle a menée dans ce pays», explique-t-elle.

Elle s'insurge de la façon dont Margaret Thatcher est décrite dans les médias. «Par rapport à la couverture de la mort (du président vénézuélien Hugo) Chavez, elle est couverte d'éloges», estime-t-elle. «Elle n'a rien fait pour aider les pauvres dans ce pays» mais «nous avons la mémoire longue. Aucun de nous n'a oublié», conclut l'aide familiale. (ats/afp/nxp)

Créé: 08.04.2013, 21h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.