Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 22:27

Gilets Jaunes La video qui montre un autre point de vue sur le boxeur

Une vidéo replace dans le contexte l'affrontement entre CRS et Gilets jaunes, qui a précédé les coups portés par le boxeur à deux CRS samedi à Paris. La confrontation ne pouvait que dégénérer.

La vidéo, qui dure quatre minutes, a été décryptée et montre dans les détails l'action qui précède les coups portés par le boxeur Christophe Dettinger aux deux CRS.
Vidéo: Youtube/RP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les réseaux sociaux ont largement diffusé deux vidéos qui montrent le boxeur français Christophe Dettinger s'en prendre à deux CRS lors des manifestations des Gilets Jaunes samedi dernier à Paris. Ces images montrent ces deux combats sous un angle restreint. D'autres vidéos montrent des vues plus larges de ce qui s'est passé sur la passerelle reliant la rive droite à la rive gauche de la Seine à proximité de l'Assemblée nationale.

Dans celle-ci, on peut voir que les Gilets Jaunes étaient nombreux à vouloir franchir le pont et qu'en face les CRS n'étaient qu'une quinzaine pour les en empêcher. La confrontation ne pouvait que dégénérer, car les CRS n'avaient d'autres choix que de gazer les premiers rangs, puis de lancer des grenades lacrymogènes sur le cortège.

La vidéo, qui dure quatre minutes, montre où se trouvait le boxeur à ce moment-là et comment l'action s'est déroulée, avant que celui-ci s'en prenne physiquement aux deux CRS.

Créé: 09.01.2019, 09h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.