Lundi 22 avril 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Incendie Le sud du Chili ravagé par des feux de forêt

L'incendie, qui a éclaté il y a une semaine, continue de faire des ravages dans la région d'Araucanie. Des parcs nationaux sont menacés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un gigantesque feu de forêt hors de contrôle progressait mardi dans trois zones protégées de la région d'Araucanie, au sud du Chili, où l'alerte rouge a été déclenchée.

Les incendies sont fréquents dans ce pays aux vastes étendues escarpées et inhabitées.

Le foyer menace une zone de végétation vierge parfois centenaire de trois parcs protégés «et fait rage de manière incontrôlée pour le moment, avec une forte probabilité de s'étendre et de s'intensifier», selon le dernier rapport de l'office national d'urgence (ONEMI) lundi soir.

Cinq régions administratives du sud du pays, dont l'Araucanie, sont touchées ces derniers jours par des feux de forêt, qui ont affecté plus de 20'000 hectares au total, selon l'ONEMI. En Araucanie, l'incendie a éclaté il y a plus d'une semaine, sans pouvoir être circonscrit et les pronostics restent pessimistes pour les prochaines heures.

«Notre principale préoccupation est qu'il ne s'approche pas davantage du parc national Conguillio, car il pourrait se déplacer vers certaines zones habitées», a indiqué le directeur national de l'agence nationale des forêts.

Fortes températures

«Les fortes températures dans la région et la présence de vents forts, qui dépasseraient 50 km/h, rendent le travail de confinement très difficile» dans les prochaines heures, a-t-il ajouté.

Jusqu'à présent, la superficie affectée touche 4500 hectares, dont 200 dans le parc national Conguillio, où les flammes ont consumé des espèces comme les araucarias. L'arbre, sacré pour les communautés autochtones Mapuche, est appelé parfois «désespoir des singes». Sa croissance est lente. Il peut dépasser l'âge de 1000 ans et atteindre une hauteur de 50 mètres.

Les incendies de forêt dans le sud du Chili ont éclaté alors qu'une sécheresse prolongée affecte cette région du pays, avec des températures particulièrement élevées en cette fin d'été austral. (ats/nxp)

Créé: 25.03.2015, 07h15

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.