Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 23:51

Bratislava Marine Le Pen avec l'extrême droite slovaque

La politicienne française était ce lundi dans la capitale slovaque pour tenter de rallier des voix en vue des élections européennes.

Des manifestants montraient que la leader politique française n'était pas la bienvenue.

Des manifestants montraient que la leader politique française n'était pas la bienvenue. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La présidente du Rassemblement national français Marine Le Pen était lundi à Bratislava pour soutenir un parti d'extrême droite slovaque, dans une tournée qui doit encore l'emmener en Estonie pour tenter de rallier le maximum d'élus au groupe nationaliste qu'elle veut constituer à l'issue des européennes.

Mme Le Pen, qui s'était rendue en République tchèque fin avril, et a tendu la main dimanche au dirigeant populiste hongrois Viktor Orban et au gouvernement conservateur polonais du Pis, sera mardi en Estonie.

Elle ambitionne de constituer un groupe nationaliste au Parlement européen avec son allié italien Matteo Salvini à l'issue des élections du 23 au 26 mai.

«C'est au cœur de notre Europe chère à notre cœur que nous venons soutenir notre allié slovaque le Sme Rodina et son président, mon cher ami Boris Kollar», a-t-elle déclaré à Bratislava lundi, lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre des partis nationalistes européens.

«Nous vivrons un moment historique et sommes, tous les signes le montrent, à la veille d'un grand basculement politique en Europe», a-t-elle déclaré.

«La conception d'une Europe qui nie le droit à l'existence des nations, la vision autoritaire d'une Union européenne vécue comme carcérale sont maintenant massivement rejetées par les peuples», a ajouté Mme Le Pen.

L'enjeu du scrutin, selon elle, «dépasse même le strict cadre européen puisqu'il s'inscrit dans le nouveau clivage entre nationaux et mondialistes - c'est un débat certes économique, mais également éminemment politique».

Sme Rodina a obtenu 6,6% des voix lors des élections législatives en 2016 et remporté 11 sièges au Parlement slovaque. Le parti est crédité d'un élu au Parlement européen. (afp/nxp)

Créé: 13.05.2019, 21h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.