Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:01

Grèce Migrants: nouveau drame au large de Kos

Un bateau qui transportait des migrants a été percuté par un navire de patrouille. Il y aurait 1 mort, des disparus et des blessés.

La collision entre le bateau de migrants et le navire de gardes-côtes s'est produite alors qu'il faisait encore nuit noire près de cette île de la mer Égée.

La collision entre le bateau de migrants et le navire de gardes-côtes s'est produite alors qu'il faisait encore nuit noire près de cette île de la mer Égée. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017)

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un migrant a été tué mercredi près de l'île grecque de Kos, six autres blessés et deux portés disparus dans la collision d'un bateau de migrants avec un navire de patrouille des garde-côtes grecs, ont annoncé ces derniers.

La collision s'est produite alors qu'il faisait encore nuit noire près de cette île de la mer Égée, ont précisé les garde-côtes grecs, ajoutant que le bateau de migrants transportait 34 personnes et n'avait pas de lumières.

Un homme et un enfant de trois ans étaient portés disparus. Les blessés, dont une femme enceinte et deux personnes grièvement touchées, ainsi que les survivants ont été hospitalisés à Kos.

La Grèce est redevenue cette année la principale porte d'entrée des migrants en Europe, avec un flux accru venant de la Turquie voisine. Le gouvernement se veut ferme, avec un renforcement des patrouilles pour dissuader les bateaux de migrants.

Le premier ministre conservateur Kyriakos Mitsotakis a affirmé la semaine dernière dans un discours que «des vagues de réfugiés et migrants économiques assiègent à présent les pays européens».

M. Mitsotakis, arrivé au pouvoir en juillet, souhaite renvoyer en Turquie 10 000 personnes et accélérer les procédures pour les demandes du statut de réfugié. (afp/nxp)

Créé: 23.10.2019, 10h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.