Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:56

France Paris ajuste l'accès aux soins pour les requérants

Dans 48 heures, le Comité interministériel sur l'immigration devrait accoucher de 20 mesures. Dont celle qui imposerait un laps de temps avant lequel bénéficier de la couverture maladie.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement français va instaurer un délai de carence de trois mois avant que les demandeurs d'asile ne puissent accéder à la Protection universelle maladie (PUMa), ont annoncé lundi des sources parlementaires concordantes.

Parmi le paquet de 20 mesures qu'Edouard Philippe doit dévoiler mercredi à l'issue d'un Comité interministériel sur l'immigration, figure également la mise en place d'un accord préalable de la Sécurité sociale pour certains actes non-urgents entrant dans le cadre de l'Aide médicale d'Etat (AME), ont ajouté ces sources, après une réunion lundi soir à Matignon. (afp/nxp)

Créé: 04.11.2019, 22h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.