Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 18:18

Crise migratoire Plus de 200 migrants secourus en Méditerranée

Les gardes-côtes maltais ont secouru 216 migrants dans la nuit de vendredi à samedi, après le naufrage de leurs embarcations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La marine maltaise a annoncé samedi avoir secouru dans la nuit 216 migrants qui se trouvaient à bord de deux embarcations en difficulté en Méditerranée.

Ils étaient attendus dans la matinée à La Valette, le jour où les Maltais sont appelés aux urnes pour les élections européennes.

Appel de détresse

Un premier groupe a été secouru vendredi soir après avoir lancé un appel de détresse parce que leur embarcation prenait l'eau.

Dans la nuit, Malte a reçu un autre appel de détresse: le patrouilleur qui faisait route vers La Valette avec les migrants du premier groupe a fait demi-tour pour aller secourir ce second groupe.

Selon la marine, des femmes enceintes et des mineurs non accompagnés se trouvent parmi les migrants secourus.

Sur la carte migratoire

Petit pays de 450'000 habitants situé au sud de la Sicile, Malte a tout fait ces dernières années pour laisser l'Italie prendre en charge le secours et l'accueil des migrants partant de Libye pour tenter de gagner l'Europe.

Mais la quasi-absence de navires de secours au large de la Libye et la fermeté affichée par le gouvernement populiste italien a remis La Valette sur la carte migratoire. Les migrants à peine secourus portent à plus de 500 le nombre d'arrivées sur le petit archipel depuis janvier, contre à peine trois fois plus pour toute l'Italie.

Pétrolier dérouté

Fin mars, Malte a ainsi vu arriver un petit pétrolier dérouté par les migrants qu'il avait secourus au large de la Libye: trois adolescents ont été inculpés pour détournement, mais les 105 autres ont été accueillis comme demandeurs d'asile.

En Italie, 54 Pakistanais ont débarqué samedi matin en Calabre (sud) après avoir été retrouvés à la dérive près des côtes, entassés sur un voilier vraisemblablement parti de Turquie. Comme c'est souvent le cas sur cette route qui connaît un flux limité mais régulier, deux Russes soupçonnés d'être les passeurs ont été arrêtés. (afp/nxp)

Créé: 25.05.2019, 15h29


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.