Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 03:57

Egypte Sept morts dans l'attaque d'un bus de chrétiens

Des hommes armés ont ouvert le feu sur un car qui transportait des chrétiens coptes. L'attaque a fait sept morts et 14 blessés. Daech la revendique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Les auteurs de l'embuscade tendue à des visiteurs (chrétiens) sur la route du monastère de Saint-Samuel à Minya sont des combattants de l'Etat islamique», a indiqué l'organe de propagande des djihadistes Amaq, dans un communiqué publié sur la messagerie Telegram.

Sept fidèles chrétiens coptes ont été tués vendredi en Egypte, avait indiqué peu auparavant l'évêque de la province joint au téléphone par l'AFP. Des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus dans lequel ils voyageaient à Minya.

Un responsable des services de sécurité a indiqué à l'AFP que l'attaque, dans la province de Minya, avait fait des «morts et des blessés». En mai 2017 déjà, 28 pèlerins coptes, dont de nombreux enfants, avaient été tués à Minya par des hommes armés, alors qu'ils voyageaient à bord d'un bus.

L'Egypte avait alors répondu à cette attaque, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), par des frappes aériennes contre des camps djihadistes en Libye voisine. Une branche égyptienne de l'EI sévit dans le nord de la péninsule du Sinaï où elle attaque régulièrement les forces de sécurité, notamment depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013. Elle y a également procédé à des attaques contre des chrétiens, poussant des dizaines de familles à fuir cette région début 2017.

En février 2018, l'armée a lancé une vaste offensive contre les djihadistes dans le Sinaï, baptisée «Sinaï 2018». L'armée revendique dans cette opération un bilan de plus de 450 djihadistes tués.

Les coptes représentent la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10% des quelque 100 millions d'Égyptiens. (ats/nxp)

Créé: 02.11.2018, 16h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.