Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 11:42

France Suicides chez France Télécom: les peines sont maximales

L'entreprise nationale de téléphonie est lourdement condamnée pour sa politique de réduction des effectifs «jusqu'au-boutiste» qui a conduit plusieurs de ses salariés à s'ôter la vie.

Didier Lombard au sortir de son procès ce 20 décembre 2019.

Didier Lombard au sortir de son procès ce 20 décembre 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

France Télécom et ses anciens dirigeants, dont l'ex-PDG Didier Lombard, ont été condamnés ce vendredi à Paris pour «harcèlement moral», dans un procès inédit qui s'est tenu dix ans après plusieurs suicides de salariés.

L'entreprise est condamnée à l'amende maximale de 75'000 euros (81'800 francs suisses). Les anciens dirigeants, l'ex-PDG, l'ex-numéro 2 et l'ex-DRH, ont eux été condamnés à 1 an de prison dont 8 mois avec sursis et 15'000 euros d'amende (16'400 francs), pour avoir mis en place une politique de réduction des effectifs «jusqu'au-boutiste» sur la période 2007-2008.

On apprend peu après l'annonce de la condamnation que Didier Lombard va faire appel de sa condamnation à 1 an de prison, dont 8 mois avec sursis, et 15'000 euros d'amende (16'400 francs) pour «harcèlement moral», comme l'a indiqué ce vendredi son avocat Jean Veil.

Cette condamnation «est une faute de droit complète, c'est une analyse politique et de politique démagogique. Évidemment nous allons interjeter appel de cette décision», a déclaré l'avocat à la sortie du tribunal. (ats/nxp)

Créé: 20.12.2019, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.