Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 22:18

Crise ukrainienne Tous les camions du convoi sont rentrés en Russie

L'OSCE a confirmé que tous les camions, soit 220 véhicules, avaient passé la frontière. Moscou n'a pas attendu l'autorisation ukrainienne ou la vérification par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Galerie photo

Un avion de Malaysia Airlines abattu en Ukraine

Un avion de Malaysia Airlines abattu en Ukraine Un Boeing de Malaysia Airlines avec 295 personnes à bord s'est écrasé le 17 juillet 2014 à l'est de l'Ukraine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tous les camions du convoi humanitaire russe qui s'est rendu dans les territoires contrôlés par les séparatistes dans l'est de l'Ukraine sont revenus en Russie dimanche, ont annoncé les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Les derniers camions sont passés vers 12h00.

Tout le convoi est «de retour», a dit par téléphone Paul Picard, le chef de la mission d'observation de l'OSCE au poste-frontière russo-ukrainien connu sous le nom de Donetsk. «Nous avons compté 220 véhicules qui sont revenus aujourd'hui» (samedi), accompagnés par sept véhicules de soutien rentrés immédiatement vendredi, a précisé Paul Picard.

Cargaisons livrées à Lougansk

Après une semaine d'attente, la Russie avait fait entrer en Ukraine vendredi ses camions chargés, selon Moscou, de 1800 tonnes d'aide humanitaire. Ils étaient entrés sans autorisation ukrainienne ou vérification par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Les observateurs de l'OSCE n'avaient compté que 227 véhicules ayant traversé la frontière en six groupes, selon un communiqué publié vendredi. La Russie avait annoncé un convoi de 280 camions. Les camions ont déchargé leurs cargaisons à Lougansk vendredi soir, selon la télévision d'Etat russe.

Le convoi russe en Ukraine:

(afp/nxp)

Créé: 23.08.2014, 14h18


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde