Mercredi 24 juillet 2019 | Dernière mise à jour 06:39

France Un ex-ministre grec pète un câble à Roissy

Un contrôle de police a fait sortir de ses gonds Yanis Varoufakis, samedi, à sa descente d'avion à Paris. L'économiste a été brièvement retenu.

Yanis Varoufakis n'a pas été interpellé mais l'un des policiers présents souhaite porter plainte contre lui pour des faits d'outrage.

Yanis Varoufakis n'a pas été interpellé mais l'un des policiers présents souhaite porter plainte contre lui pour des faits d'outrage. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis s'en est pris à un agent lors d'un contrôle de la police française aux frontières samedi à l'aéroport parisien de Roissy. Il a été brièvement retenu, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon les récits d'une source proche du dossier et d'un témoin direct de la scène, l'économiste âgé de 58 ans s'en est pris verbalement à un agent qu'il a accusé d'abus de pouvoir, à la sortie d'un avion en provenance d'Athènes. Yanis Varoufakis n'avait pu être joint par l'AFP en début de soirée pour recueillir sa version des faits.

L'ex-ministre, qui a été brièvement retenu, n'a pas été interpellé mais l'un des policiers présents souhaite porter plainte pour des faits d'outrage, a rapporté la source proche du dossier.

Selon cette même source, la police aux frontières (PAF) procédait à un contrôle à la sortie de l'avion d'Aegean Airlines qui avait initialement décollé du Caire. «La PAF était sur place pour contrôler les personnes non admises au Caire et qui avaient transité par Athènes», a expliqué la source.

Vidéo

«Une personne a bousculé les policiers avant d'être mise sur le côté. Celle-ci est alors montée dans les tours avant de tenir des propos et d'adopter une attitude menaçante», a rapporté la source.

Selon un témoin, Baltazar Deguines, interrogé par l'AFP et qui a brièvement assisté à la scène et emprunté le même vol que M. Varoufakis, l'ex-ministre grec aurait notamment déclaré en anglais: «C'est une honte. Vous n'avez pas le droit de faire ça. Vous ne pouvez pas faire ça. Vous faites honte à votre pays».

Une vidéo relayée par le quotidien local espagnol La Nueva Espana montre également M. Varoufakis furieux après un agent et demandant à voir son supérieur hiérarchique. Selon la source proche du dossier, M. Varoufakis voyageait avec un «passeport ordinaire» et aurait après coup reconnu la bousculade, arguant que «le policier prenait trop de place». L'ex-ministre grec a pu ensuite récupérer son passeport avant de repartir librement. (ats/nxp)

Créé: 14.07.2019, 13h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.