Jeudi 9 avril 2020 | Dernière mise à jour 00:38

Espagne Un militaire arrêté avec 39kg de cocaïne ira en prison

Lors de l'escale d'un avion officiel brésilien en Espagne en 2019, l'homme avait été appréhendé avec de la drogue dans sa valise. Il a reçu une peine d'emprisonnement de six ans ce lundi à Séville.

Après l'arrestation du militaire, le président du Brésil Jair Bolsonaro avait qualifié les faits «d'inacceptables» et réclamé «une punition sévère».

Après l'arrestation du militaire, le président du Brésil Jair Bolsonaro avait qualifié les faits «d'inacceptables» et réclamé «une punition sévère». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un militaire brésilien a accepté une peine de six ans de prison en Espagne où il avait été arrêté l'an dernier en possession d'une valise pleine de cocaïne, lors d'une escale d'un avion officiel brésilien, a indiqué lundi la justice espagnole.

«Le parquet a abaissé sa demande de peine de prison de 8 ans à 6 ans et un jour et la défense du militaire l'a acceptée», a indiqué à l'AFP un porte-parole du tribunal de Séville (sud), où le procès s'est achevé lundi. Cette sentence doit être ratifiée prochainement par un juge.

En juin 2019, le militaire voyageait à bord d'un avion qui précédait celui du président brésilien Jair Bolsonaro, en route vers Osaka (Japon) pour participer à la réunion du G20. Il avait été arrêté avec 39 kilos de cocaïne à bord de sa valise lors d'une escale de l'appareil officiel à Séville, dans le sud de l'Espagne.

«Inacceptables»

Après son arrestation, Jair Bolsonaro avait qualifié les faits «d'inacceptables» et réclamé «une punition sévère».

L'armée de l'air brésilienne, chargée de la sécurité de cet avion, a annoncé depuis le renforcement des contrôles pour éviter que de tels faits ne se reproduisent.

Selon les médias brésiliens, ce militaire avait réalisé au moins 29 voyages officiels au Brésil et à l'étranger depuis qu'il avait rejoint en 2010 le Groupe de Transport Spécial (GTE), chargé notamment de transporter les membres du gouvernement. (afp/nxp)

Créé: 24.02.2020, 15h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.