Vendredi 24 mai 2019 | Dernière mise à jour 20:05

Vestiges Un temple géant découvert en Ukraine

Des archéologues ont découvert les fondations d’un édifice vieux de 6000 ans qui mesurait 80 m de long et de 20 m de large: une mise au jour inédite en Europe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des archéologues ukrainiens ont découvert ce qui pourraient être les vestiges du plus vieux temple européen d’envergure. Les fouilles, qui se déroulent près du village de Nebelivka, au centre-est de l’Ukraine, ont en effet permis de mettre au jour les fondations d’un bâtiment long d’environ 80 m et large de 20 mètres, construit il y a près de 6000 ans. Aucun bâtiment aussi vieux ayant une taille de cette importante n’avait encore été trouvé en Europe.

La construction serait l’œuvre du peuple dont la civilisation a été nommée Cucuteni-Trypillia. Cette culture a donné naissance, dans la région de Tcherkassy (au centre de l’Ukraine), entre 5000 et 2700 av. J.-C., aux premiers centres urbains de l’Europe. La plus grande de leurs agglomérations pouvait abriter 10 000 à 15 000 personnes sur 4,5 km2 dans 2 700 maisons, dont certaines avaient des dimensions impressionnantes, de 300 à 600 mètres de long.

Les archéologues ont aussi trouvé des quantités de figurines à l’effigie humaine ainsi que des os d’animaux ayant servi à des sacrifices autour du temple de Nebelivka.

(Le Matin)

Créé: 28.10.2014, 11h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.