Vendredi 6 décembre 2019 | Dernière mise à jour 21:51

«Gilets jaunes» Une figure du mouvement victime de vandalisme

Le véhicule et le domicile d'Eric Drouet ont été endommagés dans la nuit de lundi à mardi, à Melun.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le domicile et la voiture d'Eric Drouet, l'une des figures du mouvement des «gilets jaunes», ont été endommagés avec de la peinture jaune dans la nuit de lundi à mardi à Melun en Seine-et-Marne, a-t-on appris de sources concordantes.

Des traces de peinture jaune ont été retrouvées sur la façade, les volets, la boîte aux lettres de sa maison, sans message lisible, a précisé à l'AFP une source policière. Sa voiture a également été taguée et deux pneus ont été crevés, a-t-elle ajouté.

Les dégradations ont probablement eu lieu entre 0h30 et 3h du matin, a précisé une autre source proche du dossier. La femme d'Eric Drouet a déposé plainte, selon cette source. Le chauffeur routier de Seine-et-Marne avait appelé à participer à la manifestation des «gilets jaunes» samedi à Paris, présentée comme un «ultimatum» lancé au président Macron quatre mois après la naissance du mouvement social et pour marquer la fin du grand débat.

Ce 18e samedi de manifestation, qui a rassemblé 32.300 personnes en France selon les chiffres du gouvernement, a été marqué par un regain de violences à Paris, avec des scènes de heurts, saccages et pillages sur les Champs-Elysées.

(afp/nxp)

Créé: 19.03.2019, 12h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.