Jeudi 17 janvier 2019 | Dernière mise à jour 07:43

France Une fillette violée dans un camping en Ardèche

L'agression a eu lieu près de Vallon-Pont-d'Arc. Elle fait resurgir les mauvais souvenirs de cas recensés entre 2010 et 2012.

Image: Illustration/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trente gendarmes étaient mobilisés mardi dans un camping de l'Ardèche (F) pour retrouver le violeur présumé d'une fillette néerlandaise de 8 ans après une plainte déposée par ses parents, a-t-on appris auprès du parquet de Privas.

Les faits se sont produits à Saint-Alban-Auriolles, près de Vallon-Pont-d'Arc. Dans la nuit de lundi à mardi, la fillette dormait seule dans une tente, à côté de la caravane où se trouvaient ses parents, quand elle s'est mise à crier, rapporte le parquet, confirmant une information de France Bleu Drôme-Ardèche.

Les gendarmes ardéchois se sont immédiatement rendus sur place et ont été renforcés ensuite par la section de recherches de Grenoble. Au total, 30 gendarmes étaient sur place mardi pour tenter d'identifier et d'interpeller l'auteur des faits présumés.

La fillette n'a pas encore été entendue mais l'examen médical se révèle «compatible avec des attouchements récents», selon le parquet.

Les campings de l'Ardèche avaient été secoués par une série de viols et d'agressions sur des mineures de 6 à 17 ans entre 2010 et 2012 commis par Sébastien Dutheil, trentenaire alors surnommé le «violeur des campings». L'homme a écopé en 2014 d'une peine de 13 ans de prison et il est toujours sous les verrous.

(afp/nxp)

Créé: 09.08.2016, 18h04

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.