Mardi 26 septembre 2017 | Dernière mise à jour 03:35

Législatives Une nouvelle ère politique s'ouvre au Venezuela

Majoritaire lors des élections législatives de dimanche, l'opposition a désormais la voie libre pour réformer.

Des Venezueliens fêtent la victoire de l'opposition, le 7 décembre 2015 à Caracas.

Des Venezueliens fêtent la victoire de l'opposition, le 7 décembre 2015 à Caracas. Image: AFP

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'opposition vénézuélienne, rassemblée dans la coalition de la Table de l'unité démocratique (MUD), a obtenu la majorité qualifiée des deux tiers lors des élections législatives de dimanche, a annoncé mardi le Conseil national électoral (CNE).

Dans la foulée de cette annonce, le président Nicolas Maduro a demandé à ses ministres de démissionner afin de procéder à une «restructuration» du gouvernement, après l'écrasante victoire de l'opposition aux élections législatives. «J'ai demandé au Conseil des ministres de présenter sa démission pour effectuer un processus de restructuration, de rénovation et de profonde relance de tout le gouvernement national», a déclaré Nicolas Maduro lors de son émission télévisée hebdomadaire.

Dans le détail, le CNE indique que sur 167 députés, 109 font partie de la MUD, trois sont des députés indigènes de partis régionaux liés à la MUD et 55 font partie du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV) qui contrôlait le Parlement depuis 16 ans.

La majorité des deux tiers permet à la MUD de convoquer un référendum ou de mettre en place une assemblée constituante.

«Réconciliation nationale»

Avec une telle majorité, elle peut également nommer les membres du CNE, approuver et modifier des lois organiques, soumettre à référendum des traités internationaux et des projets de loi, voter des projets de réforme constitutionnelle, voire entraîner, via une réduction de la durée de son mandat, le départ anticipé du président vénézuélien Nicolas Maduro.

Plus tôt mardi, le secrétaire général de la MUD, Jesus Torrealba, avait assuré que la priorité des députés de la coalition, qui siégeront à partir du 5 janvier, serait d'assurer la «réconciliation nationale» et de «s'occuper du programme économique, l'urgence économique et sociale du pays».

«Nous sommes désireux que le gouvernement comprenne et assume et que ce n'est pas un caprice de l'Unité démocratique, c'est un mandat de la majorité des Vénézuéliens qui a voté pour ce changement», a déclaré le porte-parole.

Première victoire en 16 ans

Jesus Torrealba a ajouté que les nouveaux députés chercheraient à «élaborer des solutions aux grands problèmes des Vénézuéliens, surtout les plus modestes. Et si le gouvernement s'y oppose, alors il devra faire face au peuple».

La victoire de l'opposition aux élections législatives, la première en 16 ans, marque un tournant historique pour le chavisme (du nom du défunt Hugo Chavez, président entre 1999 et 2013), jusque-là habitué à détenir l'intégralité des pouvoirs au Venezuela, dans un contexte de mécontentement populaire face à la crise économique qui frappe ce pays pétrolier, combinant graves pénuries et inflation galopante. (afp/nxp)

Créé: 09.12.2015, 01h57


Sondage

La montée de l'extrême droite en Allemagne vous fait-elle peur?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.