Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 11:53

Portugal Madère: 29 morts dans un accident de bus

Un car de touristes allemands a fait une embardée sur l'île portugaise, mercredi. Le bilan est encore provisoire.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 29 touristes allemands ont été tués mercredi dans un accident de bus sur l'île portugaise de Madère, selon un nouveau bilan établi après la mort d'une femme à l'hôpital de Funchal. Parmi les 28 blessés initialement dénombrés, «une femme de nationalité étrangère» a fini par succomber à ses blessures, a annoncé le médecin Pedro Freitas lors d'une conférence de presse.

Une cinquantaine de personnes voyageaient à bord de l'autocar lors de l'accident, qui s'est produit dans la commune de Santa Cruz située à l'est de Funchal, la capitale de l'archipel. Parmi les morts figurent 11 hommes et 18 femmes.

Le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, avait indiqué avant que le bilan ne s'alourdisse que toutes les victimes étaient de nationalité allemande. «J'exprime le chagrin et la solidarité de tous les Portugais dans ce moment tragique et surtout le chagrin pour les proches des victimes qui, d'après ce qui m'a été dit, sont toutes allemandes», a déclaré à la télévision publique RTP le chef de l'Etat, qui devait se rendre sur place. Le ministère allemand des Affaires étrangères a indiqué pour sa part sur Twitter que «certaines des victimes venaient d'Allemagne».

Après être sorti de la route, ce bus blanc est tombé de plusieurs mètres en contrebas, en partie sur une habitation bâtie à flanc de colline. Les victimes étaient âgées de 40 à 50 ans en moyenne, selon le président de la protection civile, José Dias.

L'accident est survenu à 18H30 locales (19H30 en Suisse) près du village de Caniço de Baixo, qui fait partie de Santa Cruz, selon le maire de cette commune située à l'est de Funchal, la capitale de l'archipel. «D'horribles nouvelles nous arrivent de Madère», a réagi sur Twitter le porte-parole du gouvernement allemand. «Notre plus grande tristesse pour tous ceux qui ont perdu la vie dans l'accident de bus et nos pensées vont vers ceux qui sont blessés», a-t-il ajouté.

Un accident aux causes inconnues

Le premier ministre portugais Antonio Costa a indiqué avoir contacté la chancelière allemande Angela Merkel pour lui faire part de ses condoléances. «C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le tragique accident survenu à Madère», a écrit sur son compte Twitter le chef du gouvernement socialiste.

«Au nom du gouvernement portugais, je présente les plus sincères condoléances à toutes les familles concernées. J'ai eu aussi l'occasion de transmettre toute ma tristesse à la chancelière Angela Merkel en cette heure difficile», a-t-il ajouté.

Pour des raisons restant à établir, le chauffeur du bus a perdu le contrôle du véhicule qui est sorti de la route et a fait des tonneaux. Le vice-président du gouvernement régional Pedro Calado a jugé «prématuré» d'avancer les causes de l'accident, en indiquant toutefois que le bus accidenté avait cinq ans et qu'«apparemment tout allait bien».

Les autorités judiciaires ont ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident, a indiqué à l'agence Lusa le parquet de Madère. Des équipes de l'institut médico-légal devaient être dépêchées sur place depuis la capitale afin d'aider les autorités de Madère à réaliser les autopsies des victimes.

Connue comme l'«île aux fleurs» ou la «perle de l'Atlantique», Madère et ses quelque 270'000 habitants accueillent chaque année des milliers de touristes attirés par ses paysages volcaniques et son climat doux. L'archipel situé à 500 km des côtes marocaines et constitué de deux îles principales -- Madère et Porto Santo -- a accueilli en 2017 plus de 1,3 million de visiteurs étrangers, au premier rang desquels des Britanniques (28,6%) et des Allemands (27,6%), selon les chiffres de l'Office de tourisme de Madère.

Créé: 17.04.2019, 21h33


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.