Mercredi 24 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:02

Allemagne L'actrice nonne s'exhibe devant des policiers

Connue pour son rôle de religieuse dans une série, la jeune femme a improvisé un strip tease devant trois hommes, sans savoir qui ils étaient.

La jeune femme dit avoir agi sur un coup de tête. Vidéo Youtube/Aktuelle Nachrichten


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En juin dernier, Antje Mönning circulait dans la ville bavaroise de Jengen. L'actrice de 40 ans est connue dans le pays pour son rôle entre 2002 à 2010 de religieuse dans la série télé «Um Himmels Willen» («Pour l'amour du ciel»). Ce jour-là, elle a vu trois hommes sur un parking. Elle s'est garée, est sortie de sa voiture et a commencé à exécuter devant eux une danse lascive. Non seulement elle portait un haut transparent mais, lorsqu'elle a soulevé sa jupe, les hommes (dont un qui filmait la scène) ont pu constater qu'elle ne portait rien dessous.

Ce que l'actrice ignorait, c'est qu'elle était en train de s'exhiber devant trois policiers en civil en train d'effectuer un contrôle de circulation. Ils l'ont dénoncée et, avec la vidéo comme pièce à conviction, un tribunal l'a condamnée à 1200 euros d'amende. Si la comédienne a volontiers confirmé qu'elle était exhibitionniste, elle a contesté son amende. Elle argumente en disant qu'elle a agi sur un coup de tête, qu'elle ne savait pas que les trois hommes étaient des policiers, qu'ils ne lui ont pas parlé ni dit de s'arrêter et qu'ils l'avaient filmées sans l'en informer.

Nudité naturelle

«Voulez-vous vraiment vivre dans une société ou vous ne pouvez pas vous amuser avec insouciance, ou chacun est filmé en secret et où les gens vous poursuivent en justice plutôt que de vous parler?» a-t-elle dit au «Bild», ajoutant que l'on doit considérer la nudité comme naturelle. L'actrice a joué plusieurs rôles dénudés et accordé également par le passé une interview en tenue d'Eve. Elle a fait recours contre sa condamnation. (Le Matin)

Créé: 11.10.2018, 14h27

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.