Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 12:12

Etats-Unis Un mort et sept blessés dans une fusillade à Los Angeles

Un homme a fait irruption, vendredi soir, dans le terminal 3 de l'aéroport de Los Angeles, armé d'un fusil d'assaut. Il a tiré sur les passagers avant d'être arrêté.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une fusillade à l’aéroport international de Los Angeles a fait un mort et sept blessés vendredi. Le tireur, un habitant de la ville âgé de 23 ans selon le FBI, a fait irruption dans le terminal 3 de l’aéroport, armé d’un fusil d’assaut. Il a tiré sur les passagers avant d’être arrêté, ont indiqué les autorités. Le jeune homme a réussi à passer la zone de contrôle avant d’être pris en chasse par la police. Il a été arrêté après avoir été blessé dans un échange de tirs avec les officiers. Il serait dans un état critique.

Un agent de l’agence américaine de sécurité des transports (TSA) a succombé à ses blessures à l’hôpital, ont annoncé la TSA et l’institut médico-légal de Los Angeles. La victime est «un homme âgé d’une quarantaine d’années, blessé par balles», a déclaré Craig Harvey, porte-parole de l’institut médico-légal de la ville.

C’est la première fois qu’un agent de la TSA est tué en service, depuis la création de cette agence fédérale après les attentats du 11 Septembre 2001.

Au total, sept personnes ont été blessées, dont six ont été hospitalisées. Mais selon le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, le tireur avait planifié un véritable massacre. «Il avait plus de cent cartouches de munitions, qui auraient littéralement pu tuer toutes les personnes qui se trouvaient dans le terminal», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Le Ronald Reagan UCLA Medical Center a précisé avoir admis trois hommes blessés. L’un est dans un état critique et les deux autres sont dans un état stable.

Piste terroriste non écartée

«A l’heure actuelle, nous pensons qu’il s’agissait d’un tireur isolé» et «c’était la seule personne armée dans cet incident», a déclaré le chef de la police de l’aéroport, Patrick Gannon.

L’agent du FBI David Bowdich a affirmé pour sa part qu’il n’y avait «pas de menace supplémentaire» dans l’aéroport à l’heure actuelle. Dans un communiqué, le FBI a aussi indiqué qu’il était «prématuré pour l’instant de commenter les motivations (du tireur) et que les enquêteurs n’écartaient pas, ni ne retenaient, la piste terroriste».

Selon le quotidien Los Angeles Times, le tireur serait lui-même un agent de la TSA, mais cette information n’a pas été confirmée par l’agence fédérale.

Obama informé

«Nous étions dans la file d’attente pour passer le contrôle, et nous avons entendu des coups de feu», a déclaré un témoin à la chaîne de télévision ABC 7. Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a déclaré à Washington que le président Barack Obama avait été informé de cette fusillade et en suivait tous les développements.

Un autre témoin a de son côté déclaré au «Los Angeles Times» qu’il se préparait à embarquer quand il a vu des gens courir dans le terminal. Il a lui-même été évacué sur le tarmac.

«Pendant que j’étais sur le tarmac, j’ai entendu deux coups de feu en provenance de l’endroit où j’avais vu les gens courir», a-t-il rapporté. Peu après, il a été évacué par navette et a vu un employé de la TSA blessé, la cheville en sang, embarqué sur un bus.

Les télévisions ont montré des images de panique et de chaos pendant et après la fusillade, les passagers se jetant par terre ou essayant de se protéger des balles derrière leurs bagages.

Le trafic aérien était très perturbé à l’aéroport. Quelque 750 vols ont été affectés, dont 50 déroutés vers des aéroports voisins.

La dernière fusillade à l’aéroport de Los Angeles remontait à 2002, quand un tireur d’origine égyptienne avait ouvert le feu sur un comptoir de la compagnie aérienne israélienne El Al, faisant deux morts et plusieurs blessés. Le tireur avait été abattu par un agent de sécurité de la compagnie.

Le fil twitter des événements

Créé: 02.11.2013, 07h20

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.