Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 11:07

Nigeria 200 sentences pour des liens avec Boko Haram

205 personnes écopent de 3 à 60 ans de prison pour leurs liens avec le groupe d'insurgés Boko Haram au Nigeria.

Image prétexte- des combattants de Boko Haram, dans une video diffusée par le groupe.

Image prétexte- des combattants de Boko Haram, dans une video diffusée par le groupe. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux cent cinq personnes ont été condamnées au Nigeria pour leurs liens avec le groupe armé islamiste Boko Haram à l'issue d'un procès de masse, a annoncé lundi le ministère nigérian de la Justice. Les peines s'échelonnent de trois à soixante ans de prison.

«La plupart ont été condamnées pour appartenance au groupe terroriste, ou dissimulation d'informations sur le groupe (...) qui auraient pu conduire à l'arrestation et la condamnation de membres de Boko Haram», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Au terme de ce procès, qui s'est tenu la semaine passée dans le centre du Nigeria, 526 personnes soupçonnées de liens avec Boko Haram ont été libérées et 73 dossiers ont été ajournés. Des prévenus étaient enfermés depuis 2010. Certains ont été acquittés faute de preuves suffisantes.

Réhabilitation

Les personnes libérées au cours du procès seront prises en charge dans leurs Etats d'origine. Le tribunal a ordonné à ces États de leur fournir «une réhabilitation dans un centre approprié» avant qu'elles ne retrouvent leurs familles. «Les personnes atteintes de troubles mentaux ou avec des problèmes de santé doivent également recevoir des soins médicaux appropriés».

L'insurrection de la secte djihadiste, lancée en 2009 dans le nord-est du Nigeria, a fait plus de 20'000 morts et deux millions de déplacés. (ats/nxp)

Créé: 20.02.2018, 00h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.