Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 13:23

Afflux de réfugiés Amman prendra les mesures requises pour protéger sa frontière avec la Syrie

La Jordanie a assuré dimanche qu’elle prendrait "toutes les mesures nécessaires" pour protéger sa frontière avec la Syrie, d’où plus de 2.000 réfugiés sont arrivés dans la matinée, selon une ONG jordanienne.

Les réfugiés syriens affluent en Turquie, en Irak et en Jordanie.

Les réfugiés syriens affluent en Turquie, en Irak et en Jordanie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

"Les récents développements contraignent la Jordanie à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la région nord, de même que la sécurité nationale, de toute sorte d’infiltrations", a indiqué le ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement, Samih Maaytah, dans un communiqué.

"La Jordanie continuera à fournir de l’aide à nos frères syriens qui ont trouvé refuge dans le royaume. Elle suit attentivement les développements et travaille à contrôler l’afflux de réfugiés", a-t-il ajouté.

Le communiqué a été publié à l’issue d’une réunion du conseil des ministres pour discuter de "développements et événements en Syrie, et de leur impact en Jordanie". "La priorité numéro un du gouvernement est de préserver les intérêts nationaux et la sécurité. Il fera tout pour atteindre cet objectif", a souligné M. Maaytah.

Samedi, l’Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs et de civils ayant pris les armes contre le régime de Bachar al-Assad, avait tenté de prendre le contrôle du poste-frontière de Nassib avec la Jordanie, mais avait été repoussée par les troupes syriennes, selon un haut responsable de la sécurité jordanien.

Ce poste-frontière relie Deraa, haut lieu de la contestation dans le sud de la Syrie, à la province jordanienne de Ramtha, qui abrite un grand nombre de réfugiés syriens. Au total, le royaume accueille plus de 140.000 réfugiés syriens.

Un nouvel afflux de réfugiés a été enregistré dimanche, témoignage de l’escalade de la violence en Syrie.

"Plus de 2.000 Syriens ont trouvé refuge en Jordanie à l’aube", a déclaré à l’AFP Zayed Hammad, qui dirige l’Association du Livre saint et de la Tradition du prophète, un ONG ayant déjà pris en charge plus de 50.000 réfugiés syriens en Jordanie.

"Ils ont fui les violences. Nous pouvions entendre le bruit des tirs et des combats sur le sol syrien la nuit dernière. Les affrontements étaient très violents", a précisé M. Hammad.

"Comme les combats s’intensifient, nous nous attendons à ce que de plus en plus de Syriens fuient en Jordanie", a-t-il ajouté.

L’ambassadeur américain à Amman, Stuart E. Jones, a annoncé dimanche une enveloppe supplémentaire de 100 millions de dollars à la Jordanie afin de l’aider à accueillir les dizaines de milliers de Syriens fuyant les violences et à faire face à ses besoins énergétiques croissants, alors que la fourniture de gaz en provenance d’Egypte est régulièrement interrompue. (AFP/nxp)

Créé: 22.07.2012, 18h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.