Samedi 18 janvier 2020 | Dernière mise à jour 12:21

Agriculture suisse Marine Le Pen se trompe encore sur les chiffres

L'Office fédéral de l'agriculture dément les propos erronés de la candidate à la présidentielle française. Marine le Pen a répété sur TF1 un chiffre complètement faux sur l'agriculture suisse.

L'intervention complète de Marine Le Pen sur TF1.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La candidate de l'extrême droite à la présidentielle française Marine le Pen a répété mardi soir sur TF1 un chiffre complètement faux concernant l'agriculture suisse et les droits de douanes. Elle avait déjà articulé le même chiffre erroné lors du deuxième débat télévisé avant le premier tour du scrutin, celui avec les onze candidats présents.

Pour défendre son «protectionnisme intelligent», la candidate du Front national (FN) a en effet une nouvelle fois martelé que le taux moyen de protection douanière pour les produits agricoles importés en Suisse était de 55%. Or selon l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG), il est en réalité dix fois inférieur, soit un taux moyen pour l'ensemble des importations de produits agricoles de 5,1% pour 2016.

«Marine Le Pen ne s'est pas bien informée et donne une impression complètement fausse» du système helvétique, avait alors expliqué à la RTS Reto Strebel, de l'OFAG. En Suisse, il n'existe pas de taux fixe de droits de douane agricoles, et donner un pourcentage comme l'a fait la candidate du FN n'est pas pertinent, avait-il insisté.

Les taxes à l'importation, qui varient de beaucoup d'une marchandise à l'autre, sont établies pour chaque produit agricole par l'OFAG. Elles sont perçues sur le poids de la marchandise, et non pas sur sa valeur comme le font d'autres pays. L'OFAG fixe en fait la taxe d'importation de chaque produit en fonction du marché, afin de protéger les producteurs locaux.

Visite du Palais de l'Elysée

(ats/nxp)

Créé: 26.04.2017, 12h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.