Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 04:14

Solidarité Le CF débloque 400 millions pour l'aide internationale

La Suisse soutiendra les pays en développement face au Covid-19. Le Conseil fédéral s'est mis d'accord jeudi sur une enveloppe de 400 millions de francs.

Du matériel de secours avait déjà été fourni à certains pays par la Confédération.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse aidera les pays en développement face au Covid-19, car «le virus ne connaît pas de frontières». Le Conseil fédéral a décidé de débloquer un total de 400 millions de francs. La situation des pays pauvres deviendra encore plus précaire que ce qu'elle n'est déjà, a souligné jeudi le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis devant la presse.

Les restrictions économiques découlant du confinement font peser une réelle menace sur les populations des pays en développement principalement. Si les plus pauvres ne peuvent plus travailler, ils ne sont pas en mesure de nourrir leurs familles.

Ils ne jouissent pas de conditions de travail réglementaires ni d'un système social public stable, susceptible de les protéger en pareille situation de crise. Le risque de troubles sociaux s'accroît et, faute de moyens de subsistance, de nombreuses personnes se voient contraintes de quitter leur lieu d'origine. La Suisse a tout intérêt à s'attaquer aux causes du départ de ces populations. Elle doit «se montrer solidaire avec les pays démunis», a estimé Ignazio Cassis.

400 millions

Un prêt sans intérêts de 200 millions est octroyé au Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Celui-ci disposera de sept ans pour le rembourser. Les actions du Fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes du FMI seront quant à elles soutenues à hauteur de 25 millions de francs. Ces deux crédits seront soumis au Parlement en juin.

Une troisième enveloppe de 175 millions de francs vise à renforcer la coopération internationale et doit permettre aux organisations actives au niveau international d'être mieux armées pour faire face au Covid-19. Le Conseil fédéral répond à la demande de la commission de politique extérieure du Conseil national qui réclamait une augmentation de 100 millions de francs.

Réaction rapide

La Suisse a déjà réagi face à la crise. Le Département fédéral des affaires étrangères a procédé à des ajustements contre le Covid-19, principalement dans les programmes de la Direction du développement et de la coopération en cours. Des fonds ont été réorientés pour répondre aux demandes.

La Chine, la Grèce ou encore l'Italie ont ainsi déjà profité d'une aide helvétique. Des tentes ont été montées en Serbie dans les camps pour migrants, a exemplifié Manuel Bessler, délégué à l'aide humanitaire.

Le Département fédéral de l'économie a également réaffecté ders fonds dans le cadre des programmes du Secrétariat à l'économie. Plus de 100 millions de francs supplémentaires ont été dégagés dans le cadre du budget actuel.

Les activités d'organisations telles que l'ONU (y compris l?OMS), le CICR et la Fédération internationale du Croissant-Rouge ainsi que des projets de la coopération au développement suisse de nature humanitaire et en lien avec la pandémie sont renforcés. L'Aide humanitaire de la DDC a d'ores et déjà livré du matériel de secours à des pays concernés qui en avaient fait la demande. (ats/nxp)

Créé: 30.04.2020, 09h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.