Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 14:12

Mexique Alerte à Mexico après un pic de pollution

Une demi-finale de football a dû être reportée au Mexique après une alerte à la pollution mardi.

Vue de Mexico polluée. (14 mai 2019)

Vue de Mexico polluée. (14 mai 2019) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ville de Mexico a déclenché mardi une alerte environnementale et reporté la demi-finale du championnat de foot de division 1, alors qu'un nuage de pollution enveloppe depuis quatre jours la mégapole.

Une série d'incendies dans les faubourgs de la ville aux 20 millions d'habitants, combinée à des conditions météorologiques défavorables, ont provoqué la formation de cet épais nuage gris qui masque partiellement les immeubles. Le seuil d'alerte de l'indice de la qualité de l'air a été dépassé, obligeant les autorités à annoncer mardi des mesures.

«Le plan d'urgence exceptionnel pour l'environnement a été activé du fait de la présence de particules», a expliqué la commission environnementale de la ville dans un communiqué. Les autorités demandent aux habitants d'éviter toute activité physique à l'extérieur, aux personnes âgées ou souffrant de maladies respiratoires de rester chez elles, et aux écoles à ne pas faire sortir les enfants pendant la récréation. A partir de mercredi, la circulation alternée sera mise en place, et certaines industries polluantes devront réduire leurs émissions de 30 à 40%.

Une vingtaine de feux de forêt

Suivant les recommandations des autorités municipales, la ligue de football mexicain a annoncé le report d'un jour de la demi-finale aller du tournoi de clôture du championnat de division 1, qui devait opposer mercredi soir le club America à celui de Leon.

Les pompiers ont dû combattre plus d'une vingtaine de feux de forêt en périphérie de la capitale au cours des derniers jours. Le peu de vent, de hautes pressions atmosphériques et l'absence de pluie ont favorisé la mauvaise qualité de l'air.

La ville de Mexico est souvent sujette aux pics de pollution, la dissipation des gaz polluants étant compliquée par la chaîne de montagnes qui l'entoure. (afp/nxp)

Créé: 15.05.2019, 01h21

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde