Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 11:53

Intempéries Des milliers de personnes évacuées à cause de la tempête

La tempête Xaver a créé des remous en Grande-Bretagne. Des milliers de personnes ont dû être évacuées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des milliers de personnes ont été évacuées dans la nuit au Royaume-Uni à la suite d'inondations provoquées par la tempête Xaver qui ont touché la côte est du pays, a indiqué la police vendredi matin. La situation s'améliorait vendredi matin, même si toute menace n'était pas écartée avec l'arrivée attendue dans la journée d'une deuxième forte marée.

Le barrage sur la Tamise près de Londres devait être fermé pour la deuxième fois en deux jours pour protéger la capitale. La tempête avait fait jeudi deux morts en Ecosse et dans le centre de l'Angleterre. Les vents de plus de 225km/h ont causé d'importantes perturbations, privant d'électricité quelque 100'000 foyers.

Au total, quelque 10'000 foyers ont été évacués sur la côte est: 9000 dans le Norfolk et 1000 dans l'Essex. Dans ce comté du sud-est de l'Angleterre, la police a indiqué tôt dans la matinée que le gros de la tempête était passé et que la majorité des gens évacués avaient quitté les hébergements d'urgence où ils s'étaient réfugiés.

Dans le Northumbria (nord-est), «les courants des marées dans notre zone sont moins forts que ceux que nous avons constatés hier», a indiqué vendredi matin la police locale.

Dans le Norfolk, les évacuations ont concerné principalement la ville côtière de Great Yarmouth, où des soldats ont aidé à construire des barrages.

Les forces de police locales ont dissuadé la population de se rendre sur le littoral pour assister au spectacle de la tempête, en raison des dangers encourus. Elles ont fait état de personnes «inconscientes» qui s'étaient massées, parfois avec des enfants sur les épaules, au plus près des vagues.

Plateformes pétrolières évacuées

Selon la BBC, des plateformes pétrolières de la Mer du Nord ont aussi été évacuées.

Les secouristes tentaient par ailleurs de retrouver trois personnes après leur chute probable dans la rivière Humber près de Flixborough.

L'Allemagne a été relativement peu affectée par la tempête Xaver.

Le pic de la tempête a dépassé Hambourg vers 5 heures (heure suisse), a annoncé la ville-État régional sur son site internet.

L'eau a atteint son pic à 6,09 mètres, le plus haut niveau jamais enregistré par les autorités de la ville hanséatique, qui s'attendaient toutefois à ce que l'eau monte jusqu'à 6,50 mètres.

Cette valeur est même supérieure de 50 centimètres à la tempête de 1962, mais les dispositifs de sécurité - prévus pour résister à des crues d'au moins 7,50 mètres - ont tenu sans problème, ont-elles souligné.

En dépit de rafales de vent ayant atteint les 155 km/h, les pompiers de Hambourg ont indiqué avoir eu nettement moins d'intervention à effectuer au cours de la nuit que lors de la tempête «Christian» d'octobre.

Aéroport d'Hambourg fermé

L'aéroport de Hambourg restait fermé et le trafic des ferrys sur la mer Baltique était interrompu.

Les chemins de fer allemand ont annulé toutes leurs liaisons longue distance dans l'État-régional de Schleswig-Holstein, alors que les liaisons locales sont perturbées.

Les écoles seront fermées dans ce Land, ainsi qu'à Hambourg et Brême. Dans d'autres régions, comme à Berlin, les parents peuvent garder leurs enfants à la maison s'ils le souhaitent.

Trois morts en Pologne

En Pologne, trois personnes sont mortes et une autre a été blessée vendredi matin en Pologne. Une rafale de vent a abattu un arbre, qui s'est effondré sur une voiture près de Lembork, dans le nord du pays, a indiqué le porte-parole des pompiers locaux.

«Un arbre s'est abattu sur une voiture sur une route locale. Trois personnes sont mortes sur le coup, alors qu'une autre a été transportée à l'hôpital», a indiqué Bogdan Madej, cité par la télévision privée Polsat News.

La tempête a fait par ailleurs quatre blessés légers dans différentes régions de la Pologne. Dans le nord du pays, les vents atteignaient vendredi matin 120 km/h. Près de 150'000 habitations restaient privées d'électricité dans cette région.

A Skotnik, dans le nord-ouest du pays, une ligne électrique est tombée sur une étable tuant 26 vaches, ont indiqué les pompiers qui ont procédé à plus d'un millier d'interventions à travers le pays. (afp/nxp)

Créé: 06.12.2013, 09h46


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.