Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 01:41

Australie Une Allemande disparaît dans le bush

La police australienne est très inquiète de la disparition d'une touriste allemande partie faire une marche dans le désert australien. Elle n'a pas réapparu depuis le 1er janvier.

La police australienne recherche activement la touriste allemande.

La police australienne recherche activement la touriste allemande.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une touriste allemande de 62 ans est portée disparue depuis le 1er janvier dans le bush australien où le mercure dépasse les 40 degrés, a annoncé vendredi la police locale qui ne cache pas son pessimisme quant aux chances de la retrouver.

La police a déployé des drones et de nombreux agents autour de la ville d'Alice Springs, dans les Territoires du Nord, pour retrouver la randonneuse.

«Nos agents parcourent Alice Springs inlassablement depuis cinq jours maintenant, et nous ne désespérons pas de la trouver vivante, même si les choses ne s'annoncent pas très bien», a déclaré Pauline Vicary, de la police locale.

Vendredi soir, il faisait encore 41 degrés dans la zone de la disparition et les températures étaient encore plus élevées dans la journée.

Monika Billen avait quitté l'hôtel Desert Palms Resort le 1er janvier et a vraisemblablement tenté de rejoindre en stop et en marchant Emily Gap, un site très prisé des touristes pour ses gorges et ses ravins.

La police n'a été notifiée de sa disparition que quelques jours plus tard, quand la touriste n'est pas rentrée à son hôtel.

(afp/nxp)

Créé: 11.01.2019, 13h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters